THÉÂTRE : « La Cantatrice Chauve », applaudie comme il se doit

0

La première du grand classique d’Eugène Ionesco s’est tenue vendredi dernier au théâtre de la Chapelle, à guichets fermés. Les rires fusent encore de cette représentation complètement tirée par les cheveux.

La scène se dévoile sur un décor criard, hype et anglais. La scénographie de Laurence Blanc annonce la couleur d’entrée de jeu. Que l’on aime Ionesco ou non, que l’on connaisse le théâtre de l’absurde ou non, on oublie, on rit, on s’amuse des non-sens et du plaisir des comédiens. Les comiques de situation ne manquent pas dans ce style théâtral particulier et au lieu de s’en tenir à une mise en scène typique, Laurence Blanc, metteuse en scène, a eu cette idée merveilleuse d’exacerber la drôlerie du genre, n’hésitant pas à intégrer des références modernes et locales, ou encore de faire des apartés au public. Le récit d’une anecdote en créole a transformé l’intégralité du public en machine à fou-rire interminable, appuyée par un jeu impeccable et imperturbable des comédiens en scène. Qui aurait cru un jour apercevoir un mime de « Questions pour un champion » dans une pièce telle que « La Cantatrice Chauve » ? Les spectateurs présents en rêvaient sans le savoir, la compagnie des Têtes de l’Art l’a fait. Si la prestation de Valérie Bal dans le rôle de la bonne magistralement attifée comme Mercredi de la Famille Adams était remarquée et remarquable, ses compagnons de scène, Gilles Chadru, Jean-René Le Troquer, David Pennacchietti, Anna-Maria Scrimieri (qui signe ici sa dernière apparition scénique avant son départ de l’île) et Laurence Blanc elle-même, ont brillé dans ces rôles décalés, témoignant d’une réelle jouissance à interpréter ces personnages mythiques. Les acteurs silencieux de cette pièce proposée par la troupe désopilante sont multiples et contributeurs du succès de cette revisite : que ce soit le langage corporel, les silences, les mimiques ou encore les gags à répétition. « La Cantatrice Chauve » est à ne pas manquer. Coiffez-vous comme vous voulez mais courez-y. _Vx

Représentations : Vendredi 15 avril à 20h, Samedi 16 avril à 20h.

Prolongation : Vendredi 21 avril à 20h !

Entrées : Tarif unique – 20€

Billetterie ouverte au théâtre tous les soirs de 18h à 19h (sauf samedi et dimanche)

Infos : 06 90 55 87 44

www.theatresxm.fr

 1,852 vues totales,  9 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT