TEMOIGNAGE / Violences faites aux femmes : « on peut se relever »

0
blank

C’est le cas notamment de Louisiana Richardson, victime de violences conjugales dans sa précédente relation, qui a accepté de livrer quelques mots sur les raisons de sa présence.

«J’étais dans une relation violente avec homme qui me frappait régulièrement sous les yeux de mes enfants. Il me frappait à coups de poings, brûlait mes vêtements et cassait tout dans la maison. Je n’osais pas en parler et le cachait à ma famille et mes amis. Un jour il m’a menacée avec un fusil. Ça a été la fois de trop. Je me suis réfugiée chez ma grand-mère et j’ai tout fait pour me défaire de cette relation. Ça a été très compliqué mais j’ai réussi et j’ai réussi à en parler. J’ai trouvé du soutien auprès d’une assistante sociale, j’ai d’ailleurs emmené quelques amies avec moi pour qu’elles aussi parviennent à s’en sortir. Aujourd’hui j’encourage toutes les femmes victimes de violences à en parler car on peut se relever. Nous avons besoin d’être solidaires entre femmes et de briser ce silence car il y a trop de violence», confie Louisiana. Fidèle à la manifestation depuis sa première édition, elle est très fière de son accomplissement et continue à trouver du réconfort auprès des organismes de soutien. (soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT