St. Maarten : un ancien policier soupçonné de corruption placé en détention

0

Le tribunal de première instance de Sint Maarten s’est rangé du côté du ministère public en ce qui concerne le maintien en détention 60 jours supplémentaires de J.G. (42), ex officier de police en partie hollandaise, qui travaillait depuis 2017 au cabinet du premier ministre, informait le parquet de St. Maarten lundi 23 juillet.

Interpellé le 3 juillet, J.G. est soupçonné, dans le cadre de l’affaire « WHALE » de corruption, falsification de documents et violation de la clause de confidentialité. Deux autres suspects ont été arrêtés et entendus par les détectives nationaux, tandis que plus d’arrestations seront faites et plus de témoins seront entendus au cours de cette enquête toujours en cours. Elle est menée par les détectives nationaux et supervisée par le ministère public. Le suspect, placé en détention restrictive, n’était donc pas autorisé à entrer en contact avec son avocat. Une mesure jugée nécessaire dans l’intérêt de l’enquête. Quelques jours plus tard, le 27 juillet, il était transporté à l’hôpital de Philipsburg, sur les conseils de son médecin. Puis samedi, à l’hôpital de Saint-Martin pour des examens plus approfondis. Le bureau du procureur, en raison de la confidentialité, ne commentera pas son état de santé, précise un communiqué du parquet de St. Maarten daté du 28 juillet.

Aucune autre information n’est disponible pour le moment. Le ministère public confirme que le suspect avait reçu, plus tôt cette semaine, la visite des services de probation et son médecin. Il reste en détention provisoire. (Source : www.soualigapost.com)

 1,658 vues totales,  5 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT