Sécurité Mise en place du dispositif vigicommerce

0
blank

Ça y est, le dispositif vigicommerce est en place. Il a été lancé officiellement jeudi après-midi par la COM, la CCISM, la gendarmerie et l’association des commerçants.

En février, le dispositif a été présenté aux principaux acteurs et bénéficiaires, à savoir l’ensemble des commerçants de la partie française. Dès qu’un commerçant est victime d’un vol à main armée ou d’une agression, il compose le 17 et le centre opérationnel qui reçoit l’appel, rédige un SMS en français et en anglais et l’envoie aux autres commerçants pour les en avertir. «Il s’agit de les informer de la commission d’un fait et de les sensibiliser à se protéger car on sait que certains faits sont répétés dans un laps de temps très court», explique le lieutenant-colonel Manzoni.

«Il doit y avoir une solidarité entre nous. La sécurité doit être l’affaire de tous», a commenté le président Daniel Gibbs. «Il était important d’inscrire ce projet dans le plan de relance car les commerçants demandent et ont besoin la sécurité», conçoit pour sa part Angèle Dormoy, la présidente de la CCISM. «C’est une première étape de la co-production de sécurité. C’est une petite révolution en matière de sécurité», considère Sébastien Manzoni.

Aujourd’hui 74 boutiques adhèrent. Elles vont recevoir un autocollant qu’elles devront coller sur la vitrine. Une fois que vigicommerce fonctionnera bien, la gendarmerie aimerait mettre en place vigivoisin sur le même principe.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com) 

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT