Société : La permaculture, une philosophie pour un mode de vie équitable.

0

La permaculture, on en entend tous parler mais savons-nous vraiment de quoi il s’agit ?

Le mot permaculture est une contraction d’agriculture et permanente, ce mouvement fut inventé dans les années 70 par les Australiens Mollison et Holgrem, précurseurs de l’émergence de la conscience écologiste, leur constat était simple : «  l’agriculture industrielle menace la biodiversité et la fertilité des sols, il faut donc créer et développer des systèmes agricoles stables et résilients »

On peut ainsi définir la permaculture comme un mode d’agriculture utilisant peu de ressources énergétiques et d’interventions humaines, tout en laissant à la nature sauvage le plus de place possible.

Mais avant d’être une technique d’agriculture ou de jardinage écologique, la permaculture est surtout une philosophie de vie où animaux, insectes, êtres humains, plantes et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et auto-suffisant.

La permaculture a pour ambition de faire de notre habitat un écosystème harmonieux, productif, autonome, naturellement régénéré, respectueux de la nature et de tous ses habitants. Le but de la permaculture est de prendre soin de la nature, des Hommes et de partager équitablement.

La permaculture n’est pas donc pas qu’une technique agricole. Son champ est plus vaste. Elle consiste à concevoir des lieux de vie durables et résilients. Elle intègre donc l’ensemble des bonnes pratiques de l’agriculture biologique mais également les énergies renouvelables et l’écoconstruction.

Rejoignant les principes du développement durable, la permaculture prône la culture de la permanence et demande aux êtres humains de devenir moins dépendants des systèmes industriels de production et de distribution.

Nous ne pouvons évoquer la permaculture sans penser à son plus fervent partisan, Pierre Rabhi, écologiste, essayiste, agriculteur, et notamment fondateur du Mouvement Colibris, association créée en 2007.

L’association s’est donné pour mission « d’inspirer, relier et soutenir les citoyens engagés dans une démarche de transition individuelle et collective ».  Elle mène un certain nombre d’activités destinées à promouvoir les pratiques d’agriculture écologique, l’habitat participatif, l’éducation alternative, la gouvernance participative et la consommation responsable.

Pierre Rabhi a écrit en 2010 la charte internationale pour la Terre et l’Humanisme.  Il met en exergue des propositions pour un modèle de société où « le temps ne rime plus avec l’argent, où le silence est merveilleux, où il faut vivre pour prendre soin de la vie. »

En conclusion, la permaculture se fonde sur des principes vieux comme le monde : l’observation minutieuse de la nature, qui est parfaite telle qu’elle est et sait parfaitement s’autogérer sans la main de l’homme.

« Il nous faudra répondre à notre véritable vocation, qui n’est pas de produire et de consommer jusqu’à la fin de nos vies, mais d’aimer, d’admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes. » Pierre Rabhi

Plus d’infos : www.colibris-lemouvement.org/

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT