SINT MAARTEN : Vers une légalisation du cannabis ?

0

Ce lundi 12 septembre, le gouvernement de Sint Maarten a lancé un appel d’offres pour une étude concernant la légalisation du cannabis sur le territoire. Cet appel d’offres s’adresse aux organisations désireuses de travailler avec ledit gouvernement pour rendre le cannabis légal, dans une démarche responsable, sécurisée et réalisable.

Chaque proposition déposée dans le dossier de candidature se devra d’être fortement axée sur la réalisation de plusieurs études sur les effets de la légalisation du cannabis avant que des décisions concrètes ne puissent être prises sur la façon dont le cannabis sera légalisé.

Le ministre de la santé publique, du développement social et du travail, Omar E.C. Ottley, aimerait inviter et accueillir toute proposition œuvrant pour une industrie du cannabis réglementée et légalisée. 

L’objectif est de recevoir des propositions d’entreprises locales ou internationales qui souhaitent travailler conjointement avec le gouvernement de Sint Maarten, en vue d’établir une industrie du cannabis en toute légalité sur le territoire de telle manière qu’une grande partie des avantages économiques, sociaux et médicaux demeurent locaux et dont la population saint-martinoise bénéficiera directement. Les organisations intéressées sont invitées à envoyer un e-mail à cannabis@sintmaartengov.org pour que le dossier de candidature leur soit envoyé. Le lancement officiel de l’appel d’offres a donc débuté ce lundi 12 septembre 2022 et ce, pour une période de 90 jours. Toutes les propositions soumises avant la date limite, à savoir le 5 décembre 2022, seront minutieusement examinées et évaluées, sur la base des informations fournies dans la proposition, ainsi que de la liste des livrables à inclure, liste divulguée dans le dossier de candidature. En France, la question de la légalisation du cannabis semble bloquée. La loi du 31 décembre 1970 interdit la production, la vente, l’achat et l’usage de cannabis, ce qui en fait une des législations les plus répressives du continent alors que 1,5 million de personnes consommerait du cannabis régulièrement. Dans une tribune publiée le 10 août dernier dans « Le Monde », un collectif constitué de 31 sénateurs du groupe socialiste, écologiste et républicain s’est engagé à lancer un processus de concertation afin de déposer une proposition de loi pour légaliser le cannabis tout en s’opposant à sa dépénalisation. Selon le collectif, il s’agit d’un sujet de société dont les pouvoirs publics doivent se saisir. _Vx

 1,080 vues totales,  14 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT