Sint Maarten : Deux bagagistes de l’aéroport de Juliana condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue

0

Des bagagistes de l’aéroport international Princess Juliana ont été condamnés à de la prison ferme mercredi par le tribunal de première instance pour avoir tenté d’introduire clandestinement 39 kg de marijuana du Canada à Sint Maarten.

Le Service d’information criminelle (CID) a été informé que deux employés de l’aéroport seraient impliqués dans une opération de contrebande de drogue à l’aéroport de Juliana le 15 mai 2022.

Ce jour-là, l’équipe Alpha de détectives de la police a saisi trois valises contenant quelque 39,335 grammes de marijuana. La contrebande avait été introduite à l’aéroport dans des bagages enregistrés à bord du vol WS2652 de WestJet Airlines en provenance de Toronto, Ontario, Canada.

Quatre personnes ont été arrêtées, dont trois pour leur implication dans l’opération de trafic de drogue. Deux de ces hommes, âgés respectivement de 43 et 54 ans ont été présentés à un juge mercredi. Ils ont été condamnés, bien qu’ils aient tous deux nié les accusations.

Un quatrième homme, R.M.R., a également été arrêté le 15 mai, après avoir tenté d’entraver l’enquête en attaquant un agent de police. Il a été relâché après avoir été interrogé.

Sur des images vidéo prises dans le hall des bagages de l’aéroport, on voit deux individus retirer trois valises du tapis et les mettre de côté. Les douaniers ont été très surpris de voir que les trois valises étaient remplies de 75 paquets de différents types de marijuana.

Les deux hommes ont nié être impliqués dans une opération de trafic de drogue et ont affirmé qu’ils avaient mis les trois valises de côté pour les expédier au navire de croisière Harmony of the Seas dans le cadre de services VIP pour les passagers aériens.

Cependant, les étiquettes de réclamation manuscrites que l’un des deux hommes a été vu attacher aux valises ne portaient pas les noms des passagers à bord du vol WestJet, mais ceux des vols Delta Airlines du 8 et du 10 mai.

De plus, le Harmony of the Seas n’était pas au port à Sint Maarten le 15 mai, mais trois jours plus tôt, le 12 mai.

Le procureur a estimé qu’il était prouvé que B. et R. n’étaient pas occupés à effectuer des services VIP le jour de leur arrestation, mais à importer de la drogue du Canada.

Les deux hommes ont été condamnés à 36 mois, dont six avec sursis, et à trois ans de probation, conformément aux réquisitions du procureur. _AF

 2,555 vues totales,  15 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments