SINT MAARTEN : 12 mois de prison dont la moitié avec sursis requis à l’encontre de Theo Heyliger

0
blank

Le procureur de Sint Maarten a requis une peine de douze mois de prison dont six assortis du sursis à l’encontre de Theo Heyliger dans le cadre de l’affaire Catfisch. Il lui est reproché de tentative de corruption active.

En 2012 et 2013, il aurait proposé des pots de vin à Romain Laville, un membre du Parlement de l’époque pour que celui-ci démissionne et fasse ainsi tomber la majorité. 350 000 dollars ainsi qu’une parcelle de terrain et une place dans le nouveau Parlement avaient été promises pour que Laville démissionne. Les deux hommes se seraient rencontrés à quatre reprises.

Plusieurs autres échanges notamment par SMS ont eu lieu.

Mais Laville avait porté plainte car on avait tenté de le corrompre, ce qui avait déclenché l’enquête.

Un autre individu est impliqué dans cette affaire, JMS. A son encontre, le parquet de Sint Maarten a demandé une peine de 120 heures de travail d’intérêt général dont la moitié assortie du sursis. (soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT