Série noire pour les deux-roues: un jeune motard trouve la mort dans un accident de la circulation à Grand-Case

0

La triste loi des séries se poursuit pour les pilotes de deux-roues à Saint-Martin avec un nouvel accident mortel à déplorer lundi vers 16 heures à Grand-Case.

En l’espace de deux semaines, trois personnes qui circulaient sur des scooters ou à moto ont trouvé la mort. Trois drames qui ont plongé des familles entières dans une indescriptible et infinie tristesse.

Après l’accident mortel survenu dans la nuit du 14 au15 mai où un jeune pilote d’une vingtaine d’années est décédé des suites de ses blessures, une maman d’une petite fille de 7 ans a perdu la vie le dimanche 22 mai, peu après minuit, toujours en scooter lors d’une collision avec une moto à Bellevue.

Ce triste bilan s’est malheureusement alourdi lundi aux alentours de 16 heures lors d’un nouvel accident mortel de la circulation impliquant un scooter et deux véhicules légers à Grand-Case. La gendarmerie apporte des précisions quant au déroulement du drame. « Un minibus souhaite faire demi-tour sur la RN7 et profite d’un élargissement de voie et d’une signalétique permettant le franchissement de ligne, pour faire demi-tour. Il ne perçoit pas dans son rétroviseur le TMAX arrivant à très grande vitesse (témoignages). Ce dernier percute l’arrière du minibus et vient finir sa course contre une voiture arrivant en sens inverse. Le motard n’était porteur d’aucun élément de sécurité et est décédé quelques minutes plus tard ». Il était âgé de 29 ans et originaire de la Martinique.

Derrière l’abominable décompte de ces jeunes vies fauchées, il y a des parents, des frères, des sœurs, des grands-parents brisés par le deuil.

Les gendarmes le rappelaient il y a seulement quelques jours : «Les accidents corporels et les accidents mortels sont encore trop souvent le résultat d’un comportement dangereux de la part des pilotes de deux-roues (vitesses excessives ou non adaptées aux circonstances, non-port du casque, manœuvres dangereuses, utilisation du téléphone portable, consommation d’alcool et de stupéfiants…). Force est de constater que les comportements à risques restent trop largement coutumiers sur le territoire. Du côté des autorités,  il est grand temps de tirer la sonnette d’alarme. La route tue à Saint-Martin. Beaucoup trop ! _AF

 992 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT