Sécurité Routière : Ensemble pour les fêtes, rendons la route plus sûre !

0

La préfecture et la collectivité de Saint-Martin rappellent aux usagers de la route l’importance de respecter les bonnes règles de conduite sur la voie publique, en particulier en cette période de fêtes de fin d’année.

Les conduites à risques représentent une forte proportion de la cause de mortalité routière à Saint-Martin, en particulier pour les conducteurs de deux roues. En cette fin d’année, il convient de rappeler les bonnes règles à suivre ensemble, pour une route plus sûre. Les principaux facteurs d’accidentalité à Saint-Martin sont :

• la consommation excessive d’alcool et de stupéfiants ;

• le téléphone au volant et le non-respect du Code de la route.

Chaque année sur le territoire national, près de 30 % des accidents mortels sont dus à une prise excessive d’alcool. Pour inverser cette tendance, le respect strict de la limitation légale de l’alcoolémie au volant est primordial. À partir du premier verre d’alcool, les risques encourus sur la route sont bien réels.

Si vous prévoyez de boire en soirée, organisez-vous pour que la nuit ne se termine pas tragiquement :

  Désignez un conducteur qui ne boit pas d’alcool. Cela reste l’une des meilleures solutions pour être certains de rentrer en toute sécurité ;

   utilisez un éthylotest portant la mention « NF ». Si vous dépassez la limite autorisée, fixée à 0,5 g/l ou 0,2 g/l si vous êtes détenteur d’un permis probatoire, attendez sur place que votre taux se réduise ;   demandez à un ami qui n’a pas bu de vous raccompagner, ou utilisez les transports en commun ou un taxi ;

  ne laissez pas un ami qui a bu reprendre le volant ;

ne montez pas dans un véhicule dont le conducteur n’est pas en état de conduire.

Le cocktail alcool-drogue à proscrire

Chaque année à Saint-Martin, les moins de 24 ans, essentiellement usagers de deux roues, sont les principales victimes sur la route. L’usage simultané du cannabis et de l’alcool est souvent impliqué dans ces accidents graves. Le cocktail drogue/alcool multiplie par 29 le risque d’avoir un accident mortel. En cause, le cumul des effets du sentiment de puissance et désinhibition, conjugués à l’amoindrissement des réflexes.

Les risques sont :

  La perte de vos réflexes au volant. Le cannabis entraîne une baisse de la vigilance, une mauvaise coordination, un allongement du temps de réaction et une diminution de la vue et de l’audition. La cocaïne entraîne une conduite agressive qui s’associe à des erreurs d’inattention et peut provoquer la perte de contrôle du véhicule ;

 se tuer et/ou tuer quelqu’un. Le mélange stupéfiant/alcool a souvent une issue fatale sur la route ;

  une peine très lourde cumulée à une non-prise en charge par les assurances. En effets, la consommation de stupéfiants au volant donne lieu, entre autres, à la perte de six points du permis de conduire ou à une suspension ou annulation du permis pouvant aller jusqu’à trois ans avant de pouvoir en solliciter un nouveau. Les réparations des dégâts causés par l’accident ne seront pas couvertes par l’assurance qui pourra résilier le contrat en cas de constat de consommation de stupéfiants. Ces sanctions sont aggravées lorsque cette infraction est couplée avec l’alcoolémie.

Elles peuvent aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 9000 euros d’amende. À cela s’ajoute la probabilité de payer des dommages et intérêts importants aux personnes blessées dans l’accident.

 

La prise de médicament n’est pas un geste anodin

Conduire, après avoir pris certains médicaments, comporte des risques. Pour éviter tous dangers, ayez les bons réflexes et demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre la route.

 

Pas de téléphone au volant

L’usage du téléphone au volant est particulièrement constaté sur le territoire, et pourtant il multiplie par 3 le risque d’accident. Utiliser son smartphone au volant représente un risque élevé :

• augmentation du temps de réaction et de freinage ;

• réduction de la distance de sécurité et du champ de vision ;

• difficulté à maintenir le véhicule dans la voie de circulation, perte de contrôle ;

• moindre conscience de l’environnement ;

• source de distraction.

 

Gare aux sanctions !

Ce geste illégal donne lieu à une amende forfaitaire de 135 euros et un retrait de 3 points du permis de conduire. Cette sanction s’aggrave si elle est cumulée à une autre infraction. Afin de garantir le respect et la sécurité entre tous les usagers, le Code de la route a réglementé la circulation sur les différentes routes existantes, en ville ou hors agglomération. En cas de manquements à ces règles, le conducteur est passible d’une sanction plus ou moins importante selon la transgression. Mettre son casque, utiliser systématiquement le clignotant, respecter la signalisation et les ordres de passage dans les intersections, suivre les règles de circulation du Code de la route est primordial pour la sécurité de tous sur la voie publique. Ensemble, soyons vigilants pour les fêtes et rendons la route plus sûre !

 1,519 vues totales,  8 vues aujourd'hui

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

MOCSAM : 2017 “année de l’audace”

Julien Gumbs, candidat aux prochaines élections territoriales avec le Mouvement Citoyen Saint-Martin (MOCSAM) fait part de ses vœux à la population, en l’invitant à la ...
English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT