SECURITE / Comment la rumeur des évadés de Pointe Blanche s’est répandue

0
blank

Dans les jours qui ont suivi le passage d’Irma, de nombreuses rumeurs ont circulé, parmi lesquelles celle disant que la prison de Pointe Blanche en partie hollandaise, avait été détruite et que les détenus s’étaient évadés.

«Cette rumeur a provoqué une crise importante et une inquiétude très, très forte», a rapporté Annick Girardin, ministre des Outre-mer, lors de son audition la semaine dernière par la délégation aux outre-mer sur dans le cadre de l’étude pluriannuelle sur les risques naturels majeurs dans les outre-mer.

«L’information a été renforcée par les médias à qui on avait permis d’accompagner les forces de l’ordre et la sécurité sur le terrain. Ils ont entendu sur la radio, qu’on demandait à nos gendarmes d’aller vérifier l’information et qu’on informait l’ensemble des forces sur le terrain que c’était susceptible d’être exact», explique Annick Girardin. «Cette information prise dans une voiture de gendarmerie a connu une importance terrible car cela s’entendait même sur les médias à Paris. Mais c’était faux», précise-t-elle.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT