Sécurité : 577 gendarmes sont encore en poste à Saint-Martin

1
blank

Il y a eu jusqu’à 700 gendarmes déployés sur Saint-Martin après le passage d’Irma.

200 étaient en poste localement au sein de la brigade et les premiers renforts sont arrivés dès le jeudi 7 septembre pour porter à 300 les effectifs puis à 400 le samedi, et ainsi de suite. Aujourd’hui, à la date du 13 octobre, 577 sont encore sur place. Quelque deux cents devraient partir d’ici un mois, les autres resteront «le temps qu’il faudra» afin d’assurer le maximum de sécurité lorsque les commerces seront plus nombreux à rouvrir, assure le lieutenant-colonel Sébastien Manzoni.

Interrogé vendredi matin en conférence de presse sur le sentiment d’insécurité que la population a pu ressentir, le lieutenant-colonel est catégorique : «la sécurité a été rétablie dès le jeudi soir.» Les premières interpellations de pilleurs ont eu lieu le week-end suivant. À ce jour plus de 150 personnes ont été mises en cause et plus de 200 perquisitions ont été conduites en partie française et ont permis la saisie d’environ 200 mètres cubes de matériel.

« Dans les heures qui ont suivi le passage d’Irma, notre mission était de porter secours à la population», explique-t-il. «Des gendarmes ont apporté des premiers soins. Certains ont porté des blessés de Quartier à Hope Estate passant certes devant des pilleurs», explique Sébastien Manzoni. «Mais je comprends ce sentiment critique que les gens ont pu avoir», confie-t-il. Et de le redire : «notre mission était de porter secours aux personnes et de dégager les voies de circulation».

Aurait-il fallu envoyer des renforts en amont ? Sébastien Manzoni accepte le débat, la réflexion qui doit être menée pour tirer les meilleurs enseignements du passage d’Irma à Saint-Martin.

Source : www.soualigapost.com

blank

1 commentaire

  1. blank
    loco 15 octobre, 2017 at 20:20 Répondre

    et que dit le lieutenant-colonel Sébastien Manzoni en réponse à cette dame qui comme des centaines d’entre nous se son fait conseiller d’agir ainsi par la gendarmerie, quand ils ne nous ont pas clairement indiqué de nous débrouiller seul pour assurer notre sécurité quitte a utiliser des armes pour certains et même de tirer sur des gens ???

    200 perquisitions ???
    Si elle sont de ce genre, on a vraiment pas du tout la même vision de la loi, ni des besoins de survie !!

    https://www.youtube.com/watch?v=uuYyX1lz9ws&sns=fb

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT