Sargasses : la prolifération toujours massive

0

Le deuxième relevé de données relatives à la présence des sargasses dans les Iles du Nord a été publié hier par l’ARS.  Force est de constater que la situation se dégrade.

«Augmentation des accumulations d’algues sur l’ensemble des points impactés» et «présence d’algues sur l’eau présageant des prochains échouages d’algues sur l’ensemble des points impactés », voilà la désolante conclusion de l’ARS pour notre territoire. La Baie de Cul-de-Sac, la Baie Orientale Nord, Lamigeot (Quartier d’Orléans) et la Baie Lucas (Oyster Pond) sont toujours les zones les plus surveillées en raison de la quantité d’algues à proximité des habitations. Pour éviter les algues brunes, l’ARS vous suggère les plages regardant le Nord, le Nord-Ouest et l’Ouest. A Saint-Barthélemy, même scénario : une légère augmentation des échouages a été constatée par l’agence. Pour rappel, les mesures du taux d’hydrogène sulfuré sont effectuées chaque semaine.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT