Sargasses : La préfecture appelle la population exposée à la vigilance

0
blank

Les taux de sulfure d’hydrogène relevés jeudi par l’ARS sont élevés et ont atteint par endroits le seuil d’alerte.

Depuis plusieurs semaines des échouages de sargasses d’une ampleur inégalée ont été constatés à Saint-Martin. L’ensemble de la côte ouest, et plus particulièrement les habitants des quartiers de Cul de Sac, Mont Vernon, Baie Orientale et Quartier d’Orléans, subissent les désagréments olfactifs de ces algues. Les passeurs de Pinel ont dû stopper leur activité pendant plusieurs jours la semaine dernière.

«La Collectivité de Saint-Martin a initié les ramassages depuis plusieurs semaines, toutefois en raison de l’affluence particulièrement conséquente des sargasses, ce travail ne suffit pour l’instant pas à venir à bout des échouages qui se poursuivent» indique la préfecture dans un communiqué jeudi 15 juillet.

Ce même jour, lors du conseil territorial qui a dû être déporté suite au blocage de la COM, Daniel Gibbs a souligné que chaque semaine de ramassage coûtait entre 15 et 25 000 euros à la Collectivité, pour un seul site.

L’Etat et la COM affirment travailler de concert pour trouver une solution commune et adaptée. Mais la population, et notamment les habitants des quartiers concernés, se sentent abandonnés.

La Préfecture a sollicité l’Agence régionale de santé afin que des mesures de concentration en H2S (sulfure d’hydrogène) soient réalisées. «Les taux relevés ce jeudi 15 juillet, pendant le temps d’une opération de ramassage, propice à la concentration du gaz, ont atteint au plus haut, un seuil ponctuel de 5 ppm (seuil d’alerte) à Cul de sac. A l’embarcadère, le point haut a atteint 3 ppm» annonce la préfecture qui appelle les habitants de ces quartier à la vigilance.

Elle rappelle qu’il est conseillé aux personnes présentant des difficultés respiratoires (asthmatiques notamment) de se tenir à distance des lieux de ramassage et si possible, de fermer les fenêtres de leur habitation. Les personnes qui ressentiraient des maux de têtes, des nausées, des difficultés respiratoires, sont invitées à consulter un médecin.

(Source : www.soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT