Santé : Un vaccin à ARNm contre le paludisme

0
blank

Après avoir développé avec Pfizer un vaccin pionnier contre le Covid-19, le laboratoire allemand BioNTech veut appliquer la technologie de l’ARN messager au paludisme. Des essais seront lancés en 2022.

Bien que l’idée de contrôler le paludisme par la vaccination existe depuis longtemps, à ce jour aucun vaccin contre cette maladie n’a été autorisé. De nombreuses recherches sont néanmoins menées au niveau mondial pour en mettre au point et la technologie de l’ARN messager apporte un nouvel espoir. Après avoir développé avec Pfizer un vaccin contre le Covid-19, le laboratoire allemand BioNTech a indiqué dans un communiqué en date du lundi 26 juillet vouloir appliquer la technologie de l’ARN messager au paludisme en lançant l’an prochain des essais pour un vaccin. « BioNTech compte développer le premier vaccin à ARNm pour la prévention de la malaria qui sera produit sur le continent africain » a annoncé l’entreprise. Ugur Sahin, directeur et co-fondateur de BioNTech, laboratoire précurseur dans la recherche sur l’ARNm assure que  « la probabilité de succès est grande ». Les études, prévues en 2020, auront lieu en Afrique et dans « d’autres régions où la malaria est répandue » mais également en Allemagne dans le cadre de ce programme soutenu par l’Organisation mondiale de la santé, l’Union européenne et le Centre de prévention et de contrôle des maladies de l’Union africaine (Africa CDC). En attendant, la prévention du paludisme reste basée sur la prise de médicaments et sur les mesures de protection contre les piqûres de moustiques.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT