SANTÉ : Trois actions de dépistage du cancer du col de l’utérus

0

Les 19, 20 et 21 octobre, le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers (CRCDC 971), basé en Guadeloupe, organisait trois matinées de dépistage du col utérin à Concordia, Saint-Barthélemy et Quartier d’Orléans.

Dans le cadre d’Octobre Rose, Clarisse Bajazet, référente de qualité du CRCDC 971 et du dépistage organisé du cancer du col utérin, a choisi de venir à la rencontre des femmes de Saint-Martin pour promouvoir le dépistage des cancers du sein, colorectal et du col de l’utérus dont ce dernier cible les femmes entre 25 et 65 ans : « Après cette longue période de pandémie, nous relançons la machine en revenant vers les patientes car notre rôle principal est de faire du dépistage avec un suivi s’il y a positivité. » La première action s’est déroulée à Concordia avec une salle d’examen dans les locaux de la Croix-Rouge Française (CRF)et la salle de prélèvement aménagée dans le bus Santé de la CRF. 28 prélèvements ont été effectués sur 40 rendez-vous fixés avec au départ, 180 femmes sélectionnées par le CRCDC via un tirage au sort en fonction de différents critères de sélection comme un numéro de téléphone valide et une couverture sociale active. La seconde matinée de dépistage a eu lieu sur l’île voisine de Saint-Barthélemy, au Centre Médico-Social et au cabinet d’une sage-femme à Saint-Jean, avec un franc succès et une réelle implication du public féminin : sur 40 rendez-vous fixés, 45 prélèvements ont été réalisés. Lors de ces actions de promotion, les femmes sont libres de se présenter spontanément, le dépistage gratuit est accessible pour toute assurée sociale. Pour la dernière matinée, Clarisse Bajazet et deux acolytes se sont installées à la French Quarter Clinic (Quartier d’Orléans) avec une salle d’examen mise à disposition et le bus Santé de la Croix-Rouge en second lieu de prélèvement, amené par le Docteur Frédéric Olivo, coordinateur des activités de la CRF à Saint-Martin. Même résultat qu’à Concordia : sur 40 rendez-vous, 28 prélèvements ont été envoyés au laboratoire de Guadeloupe avec l’envoi des résultats au domicile des patientes et au cabinet de leur médecin traitant au plus tard deux semaines après le frottis. En parallèle, le CRCDC a formé les pharmaciens de Saint-Martin par visio-conférence à la distribution des tests colorectaux pour encore plus de sensibilisation sur le dépistage de cette pathologie. _Vx

 1,557 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments