SANTE : L’île a compté 110 nouveaux cas de Covid-19 la semaine dernière

2
blank

La semaine dernière (du 28 août au 4 septembre), 110 nouveaux cas de covid-19 ont été confirmés sur l’île : 43 en partie française et 67 en partie hollandaise, soit 3 de moins que la semaine précédente. Il s’agit de la seconde baisse hebdomadaire consécutive ; le pic de nouveaux cas avait été atteint entre le 14 et le 21 août avec un total de 166 cas sur l’ensemble de l’île (67 en partie française et 99 en partie hollandaise).

La partie française enregistre 6 nouveaux cas en plus en une semaine par rapport à la semaine précédente et la partie hollandaise en compte 9 de moins. Toutefois, le taux de positivité demeure largement supérieur en partie hollandaise : 81,71 % contre 22,16 %. En partie hollandaise, seuls 15 tests se sont révélés négatifs sur les 82 réalisés en une semaine. En partie française, 194 personnes ont été testées (151 résultats négatifs).

Au 4 septembre en partie française, 17 personnes sont prises en charge par le centre hospitalier Louis-Constant Fleming et 2 par le CHU de Guadeloupe. Depuis le début de la pandémie, 256 personnes ont contracté le virus et 107 ont été déclarées guéries. Au total, 3 039 tests PCR ont été effectués. Le nombre de cas actifs est de 142 ; 125 personnes sont confinées à leur domicile.

En partie hollandaise, selon le dernier bulletin sanitaire qui date du 9 septembre, 178 personnes sont porteuses actuellement du virus. Depuis le début de la pandémie, 530 personnes ont contracté le virus et 333 ont été déclarées guéries. Six patients sont hospitalisés. 1 650 tests PCR ont été effectués (selon les chiffres publiés le 7 septembre) au sein de la population et 863 à l’aéroport Juliana depuis la mi-mars.

 

blank

(soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:


blank

2 commentaires

  1. blank
    fab dud 11 septembre, 2020 at 15:07 Répondre

    Il serait peut-être judicieux de dire au public que les indicateurs de comptage de cas ont été changés en catimini et que jusqu’en juillet 2020 on se basait sur 1- le nombre d’admissions en hopital, 2- le nombre d’admissions en réa, 3- les capacités aux tests et comme l’a dit mieux que moi David Pujadas lors de son journal télévisé, si on avait conservé ces indicateurs on aurait une carte de france verte ou vierge alors qu’en se basant aujourd’hui uniquement sur les cas positifs on a une explosion des chiffres et on affiche une carte avec des dizaines de département en zone rouge, ce qui est complètement trompeur et ne sert qu’à maintenir une peur chez les plus faibles. Il faut aussi préciser que les tests PCR sont capables de détecter d’infimes particules et le résultat que des gens sortent positifs alors qu’ils n’ont pas lieu de l’être. Il sont FAUX positifs. Un médecin Lillois a eu 120 patients symptômatiques qui sont tous sorti négatifs car ils n’avaient pas encore d’anticorps et 1 positif qui avait été malade en mars. On créé de faux positifs et de faux négatifs. Tout est mensonge.

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT