“Saint-Martin Wake Up” : une liste de revendications de quatre pages

0

La liste des revendications de “Saint-Martin Wake Up”, transmise jeudi aux médias, est longue et concerne plusieurs domaines, dont la protection du patrimoine. Nous nous attarderons sur les doléances relatives aux carbets de la Baie Orientale, le véritable déclencheur des blocages sur la route nationale.

Au total, quatre pages de revendications générales et spécifiques à la BO ont été rédigées par le collectif : on comprend mieux pourquoi la rencontre avec la préfète Anne Laubies mercredi après-midi a duré 4h30, se soldant par un échec des négociations. Le soir même, la présidente de la Collectivité Aline Hanson a pris acte de la principale doléance des trois restaurateurs “refusant de signer leur contrat d’AOT” en “prétextant un prix des loyers trop élevé”. Parmi les revendications concernant la BO, le collectif exige une compensation pour la perte de revenus au cours de la construction des carbets ; une compensation pour les anciennes constructions démolies sans accord ; un contrat d’AOT prolongé de 3 à 5 ans ; un document stipulant que les cuisines sont aux normes ; une interdiction pour les boutiques et les sports nautiques de vendre de la nourriture, de l’alcool et de louer des transats ; le nettoyage de la plage et des decks couverts. La route nationale était toujours bloquée à hauteur de Quartier d’Orléans, au moment de mettre sous presse.

 2,396 vues totales,  9 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT