Saint-Barthélemy : il cambriole une villa pour payer ses dettes

0
blank

Un plombier de Saint-Barthélemy était convoqué jeudi 18 avril devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin pour deux affaires distinctes. L’une pour vol avec effraction, l’autre pour tentative de vol.

G.M. 32 ans, originaire de Seine-Saint-Denis, s’est introduit fin août 2017 dans la villa de ses voisins, absents de l’île. Ce n’est qu’après Irma que leur fille a pu revenir sur les lieux et déposer plainte après avoir constaté qu’il manquait plusieurs choses dans la maison.

Si une partie des affaires a été projetée dehors par le cyclone, des bijoux anciens et luxueux, conservés dans un coffre fort au sous-sol ont bien été dérobés. Les victimes qui se constituent partie civile, estiment à plus de 400 000 euros la valeur du butin.

Le coffre-fort a été percé par le dessous et des prélèvements ADN ont permis d’identifier le voleur. Face aux preuves l’incriminant G.M. a reconnu les faits. Installé à son compte, il explique être surendetté dans le cadre de son travail, et avait en plus à l’époque une dette de stupéfiants de 2500 euros. « Je voulais me libérer de ce poids, je n’avais pas le choix » confie-t-il à la barre. « Il est capable de voler pour payer ses dettes. Il n’a pas de casier et il ne risque pas la prison aujourd’hui mais il ne faut pas croire qu’il va échapper éternellement à des poursuites judiciaires » commente le vice-procureur. Après en avoir délibéré, le tribunal déclare G.M coupable, le condamne à six mois de prison avec sursis et prononce un renvoi sur intérêt civil au 25 juin prochain.

G.M n’a pas le temps de se rasseoir qu’il comparaît en suivant pour une tentative de vol commise le 4 novembre 2018, soit plus d’un an après les faits examinés précédemment. Ce soir-là, il est presque minuit lorsqu’il se faufile à l’intérieur d’une villa en passant par la plage de Shell Beach. Alors qu’il se déplace dans la maison il tombe nez à nez avec une employée qui se met à hurler et le fait fuir. S’il n’est pas possible de l’identifier sur les images capturées depuis le système de vidéosurveillance de la villa, son véhicule, plus précisément celui de sa compagne, est repéré par une caméra devant la plage.

Bien qu’il ait nié sa participation jusque là, il reconnaît les faits à la barre. « Je suis rentré pour tenter de cambrioler » avoue-t-il. Après en avoir délibéré, le tribunal décide de suivre les réquisitions et condamne G.M à deux mois de prison avec sursis. 

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

blank

La St-Barth Cata Cup 

Du 16 au 19 novembre se tiendra la Cata Cup St-Barth régate internationale pour catamarans F18, dont c’est  la 10ème édition cette année. Je suis ...
English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT