Saint-Barth Cata Cup : Une 12ème édition pleine de rebondissements

0

La Saint-Barth Cata Cup a connu son épilogue dimanche dernier, au terme d’une compétition qui aura offert son lot de surprises et de rebondissements. Finalement, la paire Jean-Christophe Mourniac et Antoine Rucard remporte la 12ème édition de cet événement nautique qui connaît, au fil des ans, un succès croissant. Tour d’horizon des quatre jours de régate.

Le jeudi 21 novembre, les soixante équipages ont entamé la compétition avec un vent de secteur ouest qui soufflait aux environs de 15 nœuds. Des conditions météos qui ont quelquefois bouleversé le jeu et profité à certains, comme le duo Cruz Gonzalez Smith et Mariano Heuser, les deux Argentins qui couraient sur Architectonik. Ces derniers ont fait preuve d’une belle régularité et s’imposent logiquement lors de la première épreuve et se classent 4e à l’occasion de la seconde course. Ils terminent ainsi à la 1e place du classement général provisoire, et du coup remportent le prix « Design Affairs-001 ».

En 2e position, on trouve Jean-Christophe Mourniac et Antoine Rucard sur Eden Rock Villa Rental, suivis de John Tomko et Jonathan Atwood sur Boglioni.

Lors du 2e jour de compétition, les équipages ont pris le départ sur les coups de 11h00 pour une course d’une quinzaine de milles entre la baie de Saint-Jean et l’île Coco, au large de l’anse de Grande Saline. Une brise nord nord-est, entre 7 et 14 nœuds, a obligé les équipages à faire preuve de tactique et d’habileté. Jean-Christophe Mourniac et Antoine Rucard sortent leur épingle du jeu et s’imposent après une dure lutte face aux Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani, tenants du titre. Les vainqueurs s’emparent aussi du prix « Eden Rock Villa Rental ». Les Argentins Cruz Gonzalez Smith et Mariano Heuser, malgré leur 3e place du jour, conservent la 1e place au général provisoire.

Samedi matin, 3e jour de compétition, une course au large de la baie de Saint-Jean, puis un tour de l’île, avec un coefficient 2, offrait la possibilité de bousculer la hiérarchie établie à l’issue des trois 1e manches. En terminant 6e, Cruz Gonzalez Smith et Mariano Heuser sont les grands perdants de cette journée. Les Argentins laissent Mourniac et Rucard s’emparer de la 1e place, et rétrogradent à la 3e au général provisoire, tandis que Gurvan Bontemps et Benjamin Amiot, sur Eden Rock, fonds un bond de la 7e à la 2e place, après une remarquable double victoire. Ce qui leur permet de s’adjuger le prix « Saint-Barth Assurances – Allianz ».

Pour le 4e et dernier jour de la Saint-Barth Cata Cup, rien n’était joué et 4 équipages pouvaient encore prétendre à la plus haute marche. A la fin de la 1e manche, la paire Gurvan Bontemps et Benjamin Amiot est à égalité de points avec Jean-Christophe Mourniac et Antoine Rucard, après leur victoire dans la 6e course. La tension est montée d’un cran avant l’envoi de la 7e et dernière manche, d’autant que Cruz Gonzalez Smith et Mariano Heuser, ainsi que les Toulonnais Orion et Antoine Martin, sur Mext Cardio, restaient en embuscade. Mais l’équipage Mourniac et Rucard, leader du général, ne s’en est pas laissé conter et en remportant cette épreuve conserve la première place, pour terminer cette 12e édition en montant sur la plus haute marche du podium. _RM

 1,869 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT