Rendre le passage sous le pont de Sandy Ground payant : une réflexion est en cours

3
blank

Jean-David Richardson, président du conseil d’administration de l’établissement portuaire de Galisbay, a confié en séance plénière du conseil territorial qu’une réflexion était en cours quant à la possibilité de rendre payant le passage sous le pont de Sandy Ground. En effet, il s’agit d’eaux territoriales et la Collectivité est dans son droit de rendre payant leurs usages à des fins commerciales via une délibération du conseil territorial. Les recettes récoltées pourraient financer une partie de l’entretien des infrastructures installées par le port, comme les bouées qui délimitent le chenal d’accès.

Mais instaurer un droit de passage signifierait que tous les bateaux, vedettes d’Anguilla ou bateaux français, devront s’en acquitter. (plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

3 commentaires

  1. blank
    Zitoun 8 mars, 2017 at 14:22 Répondre

    Pas glop !
    Que l’on fasse payer les usagers du pont est une chose, … , il faut entretenir le pont et payer les personnes le manipulant… mais de là à faire payer les bateaux qui passent sous le pont….. c’ est 1- ingérable 2- idiot car il n’y a pas de service en contrepartie, seuls les bateaux qui demandent à faire ouvrir le pont doivent payer éventuellement.

    Pourquoi ne pas faire payer plutôt également les voitures qui passent dessus ce serait 1- plus facile 2- plus rentable ? lol ! Car ce sont les voitures qui bénéficient du service du pont, pas les bateaux qui n’ont besoin que d’un chenal….

    Bref, s’il y a quelque chose à faire c’est effectivement faire payer un droit d’usage du lagon, qui permettrait de luter contre la pollution notamment et de lutter contre les bateaux épaves qui viennent polluer, mourir et couler là. Cette taxe pourrait être sur des corps morts de mouillage, sur les différents pontons et lifts et chantiers dans le lagon. Et si les choses devaient être faites correctement, il faudrait que ce soit fait des deux côtés de la frontière…

    et puis, comme le souligne l’article, les bateaux qui payeront seront encore les bateaux français Immatriculés et pas les Anguillais et les Hollandais et les bateaux non immatriculés… à moins de mettre un poste de péage….

    Enfin, ce serait bien que l’on pense du côté français, que le nautisme est une composante essentielle du tourisme et du développement, car St Martin est d’abord une ile entourée d’eau…..

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT