«Remettre une maison des associations dans les différents quartiers est une nécessité»

0
blank

Des résidents de Sandy Ground ont interpellé la ministre des Outre-mer sur la politique culturelle à l’égard des jeunes, faisant notamment remarquer que le centre culturel de leur quartier et le cinéma n’étaient toujours pas reconstruits depuis Irma. La reconstruction de ces deux bâtiments étant du ressort de la Collectivité, nous avons profité du point d’actualité jeudi dernier pour interroger le président sur les principaux projets qui seront réalisés d’ici la fin de l’année dans le domaine de la culture.

«Remettre une maison des associations à Sandy Ground, Grand Case et quartier d’Orléans est une nécessité. Nous avions souhaité initialement inclure le projet de la MJC de Sandy Ground au contrat de convergence, mais il n’a pas été retenu. Nous envisageons de l’inclure au programme opérationnel européen 2021-2027» a-t-il expliqué en précisant qu’une réunion au sujet du PO avait eu lieu la veille.

Le président a en outre rappelé que la COM subventionne à hauteur de 3 millions d’euros les associations de quartier. «C’est une somme considérable directement injectée dans le tissu associatif pour justement mettre en place des activités sociales, sportives et culturelles pour la jeunesse et les habitants du quartier. Les associations de Sandy Ground sont d’ailleurs, pour la quasi-totalité, subventionnées par la Collectivité », a-t-il commenté.

«L’animation des quartiers est primordiale et la Collectivité doit pouvoir proposer des actions pour occuper la jeunesse», conçoit-il. Et de lister les opérations proposées durant les grandes vacances : tickets sports et stylo d’août, le centre aéré mis en place par la CTOS. (soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT