Reconstruction post Irma : Des progrès lents à St Maarten, des crédits peut-être insuffisants

0

En mai dernier, l’Algemene Rekenkamer, institution supérieure de contrôle des finances publiques (ISC) néerlandaise (l’équivalent de la cour des comptes en France) a actualisé son rapport sur l’avancée de la reconstruction post Irma à St Maarten.

En 2018, elle avait constaté que «peu de fonds d’aide avaient été dépensés». Pour rappel, le coût total de la reconstruction de la partie hollandaise a été estimé à environ 2 milliards d’euros. Les Pays-Bas ont mis à disposition 550 millions d’euros dont 470 millions d’euros via la Banque mondiale.

Le budget pour l’année 2020 a été révisé à la hausse pour permettre le financement de deux projets en cours : la rénovation d’infrastructures (services publics, logements notamment) a nécessité 46,2 M€ supplémentaires (total de 83,9 M€), la gestion d’urgence des déchets a demandé 20,9 M€ supplémentaires (total de 41,8 M€). Le montant total de l’enveloppe 2020 de la Banque mondiale est au final passé de 183,7 M€ à 236,1 M€.

Au final fin 2020, la Banque mondiale disposait de 92,0 M€ déboursés. La plus grande partie de ce montant, 78,9 M€, a été consacrée à la réalisation de projets de reconstruction. 52,9 M€ des fonds décaissés ont été dépensés.

Pour l’ISC, les progrès de la reconstruction de Sint Maarten ont été lents. Sur un total de 379 logements devant être restaurés, seuls 44 % l’ont été effectivement. Quant aux 19 écoles endommagées, début 2021, les travaux n’étaient achevés que pour trois d’entre elles.

A ce jour, des projets aux objectifs variables étaient en préparation et en exécution pour un montant total de 338,2 M€. Or, la reconstruction est loin d’être terminée et le budget initialement prévu risque d’exploser ; le chantier de rénovation des services publics nécessitent déjà 60 M€ supplémentaires. Aussi l’ISC estime-t-elle que les fonds alloués par les Pays Bas ne seront pas suffisants pour couvrir les projets de reconstruction restants. Au deuxième trimestre 2021, un comité de pilotage devait discuter de la répartition des ressources du fonds fiduciaire.

 1,997 vues totales,  8 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT