Reconstruction : Le «Patriac’h» en mission aux Antilles et à Saint-Martin !

0

Le voilier «Patriac’h» est arrivé aux Antilles avec à son bord des jeunes en rupture familiale qui vont participer aux travaux de reconstruction. Vous avez dit bel élan de solidarité ?

Une goélette de 24 mètres quitte les eaux de la rade, direction les Antilles. Sauf que le voyage n’a rien d’une croisière. Le voilier part pour une mission humanitaire un peu spéciale, naviguant pour aider les sinistrés antillais qui ont tout perdu suite au passage de l’ouragan Irma. A bord du Patriac’h, en plus des membres d’équipage, six jeunes qui s’inscrivent dans un parcours de réintégration sociale, scolaire, professionnelle et familiale. Pris en charge par l’association Zone Bleue, ces adolescents profiteront de cette aventure humanitaire hors normes pour se reconstruire personnellement dans l’inconfort d’une traversée transatlantique, tout en faisant œuvre utile sur les îles touchées de plein fouet par Irma.

L’environnement aussi

La traversée vers les Antilles a duré environ 5 semaines, avec une escale technique aux Canaries à El Hierro, une île très engagée dans le volet environnemental, autonome en production d’énergie et recyclage de ses déchets. Parallèlement à la mission humanitaire, le Patriac’h est en effet engagé dans l’action «Zéro Déchet», dont l’objet est de sensibiliser à une conduite éco-responsable dans des espaces sensibles – et notamment la mer.

Les jeunes de l’équipage du Patriac’h travailleront main dans la main avec l’association Belle Espérance et effectueront de nombreuses rotations sur les îles ravagées par l’ouragan : Guadeloupe, Saint-Martin et la Dominique.

La mission doit durer environ trois mois et le retour à Toulon devrait se faire au début du printemps 2018. _AF

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT