RECHERCHE SCIENTIFIQUE // Projet TIREX : retour sur les résultats présentés à la population

0

Après cinq ans de recherches scientifiques post-Irma, les chercheurs de l’Université de Montpellier en charge du projet TIREX ont détaillé leurs conclusions sous forme de recommandations scientifiques, le temps de quatre demi-journées dans différents centres de quartier.

Derrière le projet TIREX (Transfert des Apprentissages de Retours d’Expériences Scientifiques) financé par l’Agence Nationale de la Recherche, se trouve une trentaine de scientifiques issus entre autres du Laboratoire de Géographie et d’Aménagement de Montpellier (LAGAM) et spécialisés dans l’analyse des impacts causés par les catastrophes naturelles. Fin octobre 2017 et en collaboration avec l’Université des Antilles et Météo France, une douzaine de chercheurs débarquent sur l’île dévastée de Saint Martin pour effectuer un retour d’expérience scientifique (RETEX) qui a ensuite été analysé, interprété et transmis aux partenaires locaux pour une restructuration plus résiliente du territoire, de la gestion du risque et de la crise, et de la protection des populations. Trois recommandations principales ressortent du rapport TIREX : mieux se préparer à des évènements intenses, améliorer la gestion de la crise en s’adaptant en fonction des zones plus exposées, reconstruire de manière adaptée et sur le long terme. Les témoignages sont primordiaux dans une démarche scientifique de cet acabit, sur une centaine enregistrée sur le vif par les chercheurs, quinze personnes ont poursuivi le partage de leur vécu jusqu’en 2021, à raison de deux fois par an. Monique Gherardi, géographe et ingénieure en traitement, analyse et représentation de l’information spatiale, et Stéphanie Defossez, géographe, chercheuse et maître de conférences en géographie à l’université Paul-Valéry-Montpellier 3, ont invité la population à participer à une session de présentation des résultats du projet TIREX. Cartes, diagrammes, photographies prises par des drones, tout a été exposé et expliqué par les deux scientifiques, que ce soit l’évolution des reconstructions, le taux de pillages, les niveaux d’impact, le gestion des déchets (1,7 tonnes par habitant après Irma) ou encore des clichés « avant / après ». Les quatre sessions programmées respectivement à Quartier d’Orléans, Sandy Ground, Marigot et Grand-Case n’ont malheureusement pas eu le succès espéré, ce qui est fort dommage vu l’intérêt gigantesque d’un tel retour sur expérience pour un territoire qui est plus que jamais concerné par les catastrophes naturelles. Prendre connaissance des résultats du projet TIREX participe à mieux se préparer aux risques naturels, soyez donc curieux : https://tirex.univ-montp3.fr/  _Vx

Lien des Storymaps : https://arcg.is/1KXmn1

 1,003 vues totales,  10 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT