QUARTIER D’ORLEANS : Une antenne de téléphone sème la discorde

0
blank

Fin décembre, les habitants de Quartier d’Orléans ont découvert une antenne de téléphonie mobile posée sur une remorque et entreposée sur un terrain loué par Dauphin Telecom à une riveraine. Ils sont, depuis, stupéfaits et dans l’incompréhension.

En 2019, l’opérateur de téléphonie local a choisi ce terrain pour y installer un pylône. Il a, comme la loi le lui oblige, déposé un permis de construire mais le permis a été refusé.

«S’il a été refusé, alors pourquoi ont-ils déposé cette antenne sur ce terrain ?», s’interroge Patricia Helliger, présidente de l’association Ensemble pour Quartier d’Orléans. «Lundi de la semaine dernière, ils ont tiré une gaine rouge dans laquelle passe un câble électrique du compteur EDF à l’antenne», commente Patricia Helliger qui, avec les autres membres de l’association, craint que Dauphin érige de manière définitive cette antenne temporaire. «Nous ne sommes pas contre l’antenne, contre le progrès, mais nous ne voulons pas qu’elle soit installée à proximité des maisons», souligne la présidente.

Interrogée, Eve Riboud la Directrice Générale de Dauphin Telecom assure qu’il s’agit d’une «antenne temporaire», c’est-à-dire d’une antenne qui est déployée de manière ponctuelle sur certains sites et qui est en ce moment stockée sur ce terrain. «Ce type d’antenne nécessite une maintenance régulière, c’est pourquoi notre technicien s’est rendu sur le site et a branché l’antenne», poursuit-elle. «Mais cette antenne n’a pas vocation à être déployée sur ce site de manière durable», tient à rassurer Eve Riboud. (soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT