Projet de loi finances 2020 : Le sénateur Arnell aborde la situation de Saint-Martin

0

Dernièrement, le sénateur saint-martinois Guillaume Arnell est intervenu sur les crédits de la mission Outre-mer, dans le cadre de l’examen du PLF 2020 (Projet de loi finances). Trésorier du groupe RDSE (Rassemblement démocratique et social européen) et vice-président de la commission des affaires sociales, Guillaume Arnell, lors de son intervention a abordé la situation de Saint-Martin au sujet des compensations.

En novembre 2017, le Premier ministre s’était engagé à ce que l’Etat verse, entre 2018 et 2020, un appui annuel de 50 millions d’euros par an, en fonctionnement, « certes assorti de conditions, pour compenser les pertes fiscales éventuelles faisant suite au passage de l’ouragan Irma ». Le sénateur Arnell rappelle, qu’en fait « seuls 25 millions ont été versés en 2018. Et pour 2019, la Collectivité vient d’être avisée que l’enveloppe ne serait finalement que de 16,1 millions d’euros, fléchée en investissement et non plus en fonctionnement, et à consommer avant le 31 décembre ! ».

Guillaume Arnell considère, qu’à supposé que la Collectivité ait pu faire des erreurs de jugement ou de stratégie, « cela ne justifie pas pour autant ce changement brutal de règles qui va impacter la population saint-martinoise et ralentir la reprise de l’activité économique ». Et de proposer à la ministre des Outre-mer de se revoir rapidement, « pour trouver ensemble une voie médiane et sortir du conflit Etat-Collectivité, dont la seule victime est, et je le répète, la population saint-martinoise »._RM

 985 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT