PPRN : le surcoût de la reconstruction, un faux argument selon l’Etat

0
blank

Lors de la réunion publique à Sandy Ground, les personnes qui ont pris la parole lors de la réunion publique n’ont pas caché leur scepticisme vis à vis de l’Etat. L’une d’elles considèrent les annonces du préfet comme «un piège». «On n’est pas dupe… et c’est l’Etat qui est responsable de la situation», a déclaré cet habitant. Selon lui, les conditions demandées pour réduire la vulnérabilité vont faire «doubler, voire tripler le coût de la reconstruction». Un argument que le préfet a rapidement contré.

«C’est curieux de présenter des enjeux sans avoir d’éléments précis. Je ne vois pas comment aménager une pièce sécurisée doublerait ou triplerait le coût de la reconstruction. Ce n’est pas un argument crédible. On demande juste d’apporter la preuve que vous ayez réduit la vulnérabilité», a répondu Serge Gouteyron en faisant remarquer que tous les habitants faisaient déjà en sorte de mieux protéger leurs habitations.

Le préfet a aussi précisé que dans cette volonté de ne pas augmenter le coût de la reconstruction, ses services allaient réfléchir avec les architectes aux solutions les plus efficaces et les moins coûteuses. Des réunions avec les représentants de l’art sont prévues dans les prochains jours. (soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT