Politique : Saint-Martin poursuit ses efforts pour l’environnement

0
blank

Le passage d’IRMA a généré des encombrants et des gravats de toute nature d’un volume estimé à 90 000 m³ (tôles, végétaux, bois, containers etc.), causant un défi énorme en termes de déblaiement et de retraitement, d’autant plus que chaque débris peut se transformer en projectile en cas de cyclone.

À Saint-Martin, dès le lendemain d’IRMA, les travaux de déblaiement des axes routiers ont été engagés et 11 aires de stockage temporaires ont été mises en place pour désengorger le territoire. 55888 tonnes de déchets ont été acheminées à l’écosite de Grandes Cayes entre septembre et juin 2018. Actuellement, il reste environ 20 à 25 % des débris terrestres éparpillés sur le territoire. Sur les 5000 véhicules usagers dénombrés après IRMA, 1952 véhicules ont été déposés à l’écosite et 1085 ont été effectivement détruits et évacués au 30 juin.

Pour accélérer le processus, la Collectivité a lancé du 10 mai au 15 juillet 2018 une campagne de nettoyage avec une importante communication à destination de la population. Des bennes ont été disposées sur le territoire et l’accès à l’écosite rendu gratuit durant cette opération, qui a toutefois rencontré un succès mitigé. La Préfecture impulsera dans le courant du mois de septembre la constitution d’une filière de retraitement des déchets inertes, afin d’éviter leur dispersion sur le territoire. Elle mettra également en place un plan d’action visant à renforcer les cadences de dépollution des véhicules usagers.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT