POLITIQUE / Elections territoriales : les programmes des 6 listes en lice au premier tour

0

Dimanche plus de 15 000 Saint-Martinoises et Saint-Martinois auront le devoir et le droit civiques d’aller voter pour élire les 23 nouveaux membres du conseil territorial. Six listes sont en lice. 

Les deux thèmes principaux de cette campagne sont le «cadre de vie»  -les candidats proposent de le rendre meilleur, de l’améliorer – et la gouvernance que les candidats veulent plus «transparente ».

 

Saint-Martin avec vous : «le changement c’est maintenant»

La liste menée par Jacques Hamlet estime qu’il «faut maintenant  changer de cap». Il a «fait appel à des hommes et femmes désintéressés, nouveaux, animés par le seul souci de servir le pays». 

Ils ont élaboré son programme sur les 10 «défis de l’île» à relever afin de «faire de Saint-Martin un territoire durable, résilient, connecté, attractif, mettant en valeur tous ses atouts, solidaire, planté dans son patrimoine et ouvert au monde».

 

 

Avenir Saint-Martin : «gouverner autrement »

La liste menée par Yawo Nyuiadzy propose de «préserver, intégrer, unir pour un contrat social et mieux vivre ensemble» en mettant en place «un projet d’intégration partagée» et en «gouvernant autrement».

Ils ont conçu leur projet «en s’appuyant sur les périmètres budgétaires de la collectivité et les possibilités d’investissement» et l’ont «inscrit dans un échéancier précis». Ils ont élaboré deux programmes (court et long terme).

 

 

Rassemblement saint-martinois : «vous concerter, vous écouter, vous servir»

La liste menée par Louis Mussington a élaboré son programme non «pas seulement [avec] l’expérience [de ses colistiers mais aussi avec] la compétence, le sérieux, la probité et l’amour de Saint-Martin» afin que son projet «s’ouvre grand sur les principes d’une société respirant la démocratie qui favorise la citoyenneté et l’émancipation».

«Des actions concrètes au service de tous» sont articulées autour de 12 axes.

 

Team Gibbs : «Trust Skills and Experienced Leadership»

Daniel Gibbs a «construit patiemment» sa nouvelle liste «en ne cherchant à répondre qu’à trois valeurs fondamentales : compétence, confiance, probité». Il veut poursuivre les projets «sanctuarisés», «reconstruire un tissu économique et social en cohérence avec notre identité et nos ambitions », faire de l’emploi «la grande cause territoriale». Il a «repensé toutes les politiques publiques de façon transversale». Le programme comprend huit axes. 

 

 

Génération Hope : «la réussite de Saint-Martin  en confiance»

Avec ses colistiers, Jules Charville veut «réconcilier, réunir et équilibrer le territoire» en donnant «un cap au service d’une vision progressiste et inclusive pour le territoire». Ils insistent sur leur «volonté de faire avec la population » et précisent qu’ils ont consulté «nombre de socioprofessionnels » et se sont fait «accompagner d’experts » pour élaborer leur programme décliné en 10 axes.

 

 

 

Alternative : «misons sur l’avenir »

Pour constituer sa liste, Valérie Damaseau a réuni des hommes et des femmes ayant trois principales ambitions : «innover, préserver et transmettre» et qui partagent les mêmes valeurs qu’elle défend, celles «de la solidarité, de la famille, des liens communautaires».

Les colistiers ont élaboré leur programme en le «déclinant par pôle de gouvernance afin d’être opérationnels dès les premiers mois de la prise de fonction », pôles.

(plus de détails sur www.soualigapost.com)

 1,930 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Soualiga Post : http://www.soualigapost.com/fr

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT