POLITIQUE : Daniel Gibbs revient sur la visite présidentielle

0

Mis à mal par Emmanuel Macron samedi après-midi lorsque ce dernier a échangé avec des Saint-Martinois à Quartier d’Orléans, Daniel Gibbs considère que le lendemain, Emmanuel Macron a «remis les pendules à l’heure». «Il a déclaré à plusieurs reprises que sa confiance [à son égard, ndlr] était renouvelée», précise le président de la COM.

«Comme le président l’a dit, Irma a mis au grand jour les difficultés du territoire et il faut assainir la situation», admet Daniel Gibbs en faisant allusion aux «mauvaises pratiques» dénoncées par le chef de l’Etat.

En ce qui concerne la reconstruction, le président de la COM reconnaît qu’elle «peine». Pour plusieurs raisons, notamment financières. «Nous n’avons pas encore touché les 15 millions d’euros correspondant à l’engagement de l’Etat dans ce domaine. Nous avons donc dû utiliser des fonds de l’Europe, du FSUE», précise Daniel Gibbs qui a annoncé que les 15 millions seront au final destinés à la construction du collège 900 (Soualiga) et au collège de Quartier d’Orléans. Et de rappeler que les retards des travaux dans les écoles sont dûs au retard pris par les entreprises en juillet. Le président de la COM convient qu’il est nécessaire de «communiquer régulièrement» avec les acteurs concernés (parents, enseignants, syndicats, etc.). (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

 1,183 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT