Point sur la Covid-19 à saint martin : 251 nouveaux cas enregistrés du 09 au 15 août   

0
blank

Les derniers chiffres de la situation épidémiologique ont été communiqués par les autorités sanitaires

La situation épidémiologique, pour Saint-Martin semble se stabiliser, même s’il faut noter que c’est à un niveau élevé vu le nombre de cas et le nombre d’hospitalisation. Pour Saint-Barthélemy, la situation sanitaire s’est améliorée cette semaine, mais reste malgré tout à surveiller avec un nombre important de cas actifs. Nous devons rester mobilisés dans la lutte contre le COVID, d’autant plus que la situation est toujours tendue en métropole et dans les autres territoires français de la Caraïbe.

SAINT MARTIN :

Pour la semaine du 9 au 15 août 2021 (semaine 32, données arrêtées le 15 août), on dénombre 251 nouveaux cas sur le territoire de Saint-Martin, chiffre encore en légère augmentation cette semaine puisqu’on identifiait 236 nouveaux cas en semaine 31, sachant que le nombre de test est encore à un niveau élevé avec plus de 3 446 réalisés sur la semaine. 201 nouveaux cas positifs ont été comptabilisés, en parallèle, par Santé Publique France (SPF). En prenant en compte les données consolidées des semaines précédentes, cela porte à 3 094 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés sur le territoire (données SI-DEP SPF). Il est à noter que depuis le 16/08/2021, 79 nouveaux cas de COVID ont été enregistrés sur 1 330 analyses effectuées, confirmant une circulation forte du virus sur le territoire.

HOSPITALISÉS ET DÉCÉDÉS

Le CH Louis-Constant Fleming et le CH de Bruyn sont très fortement mobilisés dans la gestion de la crise. Au 18 août, 25 patients confirmés COVID sont hospitalisés au centre hospitalier LCF, 3 patients confirmés COVID sont hospitalisés au centre hospitalier de Bruyn. Durant la semaine 32, il y n’a pas eu d’évacuation sanitaire de patient confirmé COVID vers le centre hospitalier de Guadeloupe. 1 Source SPF intègre dans ses chiffres les personnes ayant une résidence principale à Saint-Martin et testées aussi bien dans l’hexagone que sur l’île.

Par ailleurs, nous déplorons 2 nouveaux décès durant la semaine 32. Depuis le début de la crise sanitaire 44 résidents des Iles du Nord sont décédés.

SUIVI DES INDICATEURS

L’ARS suit avec vigilance les indicateurs mis en place pour la surveillance du déconfinement :

À Saint-Martin, Les indicateurs épidémiologiques continuent de fortement se dégrader cette semaine encore, la vigilance est plus que jamais de mise. Selon les données SI – DEP ARS, le taux d’incidence, continue d’être haut cette semaine, et se situe largement au-dessus du seuil d’alerte, s’établissant à 705/100 000 cette semaine 32 contre 660,2/100 000 en semaine 31.

Au 18 août, aucun nouveau cluster n’a été enregistré sur le territoire.

LES TESTS

À Saint-Martin : 2 212 tests supplémentaires ont été réalisés en semaine 32 (PCR et antigéniques), pour un total de 52 859 tests enregistrés 3 472 tests supplémentaires ont été réalisés en semaine 31 selon les données SI-DEP ARS.

POINTS D’ACTUALITÉ :

Le drive installé à Marigot (derrière le Mac Donald) est ouvert du lundi au vendredi, de 7h à 12h, il teste prioritairement les cas contact ainsi que les personnes devant se faire hospitaliser.

La situation sanitaire en Guadeloupe oblige l’Institut Pasteur à réduire sa capacité de prélèvement de tests PCR pour Saint-Martin à 90 par jour. Les voyageurs sont donc invités à prioriser les tests antigéniques ; par ailleurs, il est à prendre en compte le délai de rendu des résultats qui est d’au moins 36h.

Du fait de la fin de la gratuité des tests PCR pour les étrangers (arrêté du 6 juillet dernier), le drive de Marigot ne peut plus accepter les personnes sans Carte Vitale, ces dernières sont ainsi appelées à se rapprocher de BPA.

Le laboratoire BPA réalise les tests PCR sur rendez-vous à son drive de Hope Estate, il teste en priorité les cas contact et les personnes devant se faire hospitaliser. Les samedis, le laboratoire Bio Pôle Antilles (BPA) est accessible pour des prélèvements PCR (environ 60), sur rendez-vous uniquement.

Les personnes souhaitant accéder à un test antigénique sont invitées à se rapprocher des pharmacies du territoire.

Pour rappel, les tests antigéniques sont particulièrement intéressant pour les gens appelés à voyager, tant à l’international que sur des vols régionaux (résultats en moins de 20 minutes pour un résultat valable 48h).

VACCINATION saint martin

La vaccination continue à Saint-Martin et concerne les personnes de tous âges. Le centre de vaccination de l’hôpital Louis Constant Fleming reçoit sur rendez-vous, les personnes souhaitant se faire vacciner sont invitées à prendre leur rendez-vous en ligne via le site santé.fr ou bien directement sur https://www.doctolib.fr, elles peuvent aussi appeler la cellule RIPOSTE. Le vaccin utilisé est le Pfizer BioNtech (ARN messager)

Au 17 Août, 11 215 personnes ont reçu leur première injection et 8 576 personnes ont reçu leur deuxième injection (la vaccination ayant commencée le 13 janvier). 32,92% de la population de Saint-Martin a reçu au moins une dose de vaccin depuis janvier dernier. Il est à noter que selon les anciens critères de calcul (population âgée de plus de 18 ans), le taux de couverture vaccinale est de 41,86%.

Pour information, l’acquisition de l’immunité lors du schéma vaccinal constitué de 2 injections de 3 à 12 semaines d’intervalle selon le vaccin se fait progressivement. Elle ne commence à être efficace que deux semaines après la première injection. La protection continue d’augmenter au fil des semaines. Enfin, une à deux semaines après la deuxième dose, l’efficacité vaccinale est atteinte. Il est donc indispensable de ne pas relâcher notre vigilance, notamment en respectant les gestes barrières pendant toute la durée du schéma vaccinal. Il est toujours aussi nécessaire d’accélérer la vaccination afin de protéger les plus fragiles mais aussi pour créer une immunité collective sur l’île.

VACCINATION Saint-Barth :

Au 17 Août (inclus), 5 987 personnes ont reçu leur première injection et 4 821 personnes ont reçu leur deuxième injection.

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT