Plan séisme 2016-2020 : 300 logements sociaux nécessitent un renforcement

0

Le renforcement parasismique des logements sociaux en partie française est l’une des priorités définies par la Collectivité et la préfecture dans le cadre de la seconde phase du plan séisme Antilles 2016-2020.

La Semsamar a fait savoir que «ses logements à Saint-Martin était suffisamment récents – pour la majorité construit après 1998 et ne nécessitaient pas de renforcement parasismique ». Pour sa part, la Société immobilière de Guadeloupe (SIG) a indiqué qu’elle doit réhabiliter 70 logements au lotissement Quartier d’Orléans, de 58 logements au lotissement Beverly et de 30 logements au lotissement Marie Claude. La SIG a estimé les travaux respectivement à 2,76 millions d’euros, 377 000 € et 590 000 euros.

La SIKOA (SA HLM de la Guadeloupe) considère que trois de ses résidences ayant une vulnérabilité forte, nécessiteraient un renforcement parasismique, à savoir 62 logements à la résidence Hibiscus Spring, 40 logements à la résidence Spring et 30 autres logements à la résidence Hôtel de Ville. Elle a estimé les coûts à 972 000 €, 737 000 € et 519 000 €. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

 1,694 vues totales,  4 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT