Parcoursup 2022 : c’est déjà l’heure de formuler ses vœux (suite et fin)

0

Depuis le 20 janvier dernier, les futurs bacheliers sont invités à formuler leurs vœux d’orientation postbac sur Parcoursup. Un délai plus long, jusqu’au 29 mars, leur est accordé cette année, pour tenir compte des épreuves de spécialité du baccalauréat.

 

Combien de vœux peut-on faire ?

Le nombre de vœux dans les formations sous statut scolaire est limité à dix, sans hiérarchisation de ces derniers. Cependant, pour certaines formations (BTS, prépas, licences très demandées…), le candidat a la possibilité de faire un « vœu multiple ». Cette fonction permet de postuler en un vœu à plusieurs cursus similaires (par exemple BTS comptabilité et gestion) dans différents établissements, chacun comptant pour un « sous-vœu ». Lorsque cette possibilité est offerte, elle est limitée à dix sous-vœux par vœu multiple, avec un maximum de 20 sous-vœux au total. Les formations en apprentissage, présentées dans un autre onglet, peuvent aussi faire l’objet de dix vœux maximum, avec le même principe de sous-vœux. En 2021, les candidats ont fait en moyenne 12,8 vœux (sous-vœux compris).

Quelle stratégie adopter ?

Mieux vaut multiplier les vœux, surtout si l’on hésite entre plusieurs domaines, si on a un dossier moyen ou si on postule dans des filières sélectives ou très demandées (classes préparatoires réputées, licence de droit, PASS, Staps, écoles d’infirmiers…). Aussi, pour s’assurer une sécurité, mieux vaut formuler un ou deux vœux dans des licences « non sélectives » de son académie.

Un point à ne pas négliger : la rédaction de la lettre de motivation (appelée « projet de formation motivé »), à personnaliser pour chaque formation demandée. « Ces textes ne sont pas toujours lus par les formations, mais passer du temps dessus permet de consolider sa réflexion et de construire son projet professionnel. Il ne faut pas les écrire pour Parcoursup, mais pour soi », conseille Jean-Christophe Léonard, coach en orientation.

Quelles réponses peut-on recevoir ?

A partir du 2 juin et jusqu’au 15 juillet (phase principale), toutes les formations demandées par un candidat lui donnent une réponse. Plusieurs réponses sont possibles : non, oui, oui, en attente (vous êtes classé dans la « liste d’appel », mais pas encore sûr d’avoir une place : la proposition d’admission dépendra des désistements de personnes mieux classées que vous).

Les licences peuvent aussi donner une réponse oui si (traduire : le candidat est accepté sous réserve qu’il suive un parcours de remédiation). De son côté, le candidat peut maintenir des vœux en attente tout en ayant accepté une proposition. C’est seulement lorsqu’il obtiendra au moins deux réponses positives qu’il devra renoncer à l’une des deux propositions. Il restera en lice pour les formations dont il attend encore une réponse.

L’affichage du rang du dernier appelé en 2021, en plus du taux de remplissage de la formation, permet à chacun d’estimer ses chances d’obtenir une proposition d’admission, au regard de sa place sur la liste d’appel. Les candidats non satisfaits pourront faire de nouveaux vœux durant la pha¬se complémentaire, du 23 juin au 16 septembre, dans les formations où il reste encore des places.

 1,001 vues totales,  11 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT