Pacte de Solidarité : 2225 personnes ont été accompagnées au plus fort de la crise de Covid-19

0

Ce dispositif social, mis en place par la Collectivité, le 30 mars dernier, en raison du confinement s’est adressé aux étudiants en difficulté, mais il a plus globalement concerné les personnes en situation de vulnérabilité : les personnes âgées, les personnes handicapées, les familles en difficulté ou les personnes isolées.

Le dispositif d’aide alimentaire d’urgence, porté par la délégation Solidarité et Familles, présidée par Annick Pétrus, a consisté à livrer quotidiennement à domicile d’une part des repas chauds préparés par la CTOS, mais aussi des paniers alimentaires préparés avec la Croix-Rouge.  Il a également concerné le portage de courses à domicile par les associations partenaires Sandy Ground On the Move et Cobraced.

Le dispositif s’est clôturé le 31 mai dernier, et nous venons d’établir le bilan de cette aide sociale exceptionnelle et inédite instaurée par la Collectivité :

  2225 bénéficiaires ont été accompagnés au plus fort de la crise de Covid-19.

– Entre le 3 avril et le 31 mai 2020, la Collectivité de Saint-Martin a distribué 1841 paniers alimentaires pour un montant global de 32 000€ pris en charge par la Collectivité

– Entre le 3 avril et le 31 mai, la CTOS a distribué 4800 repas à domicile pour un montant de 14 000€. Le coût global de l’opération pour la CTOS se monte à 92 000€.

– La Protection Maternelle Infantile s’est également mobilisée avec la poursuite des consultations et du suivi des enfants de l’aide sociale à l’enfance et l’organisation des structures d’accueil pour accueillir les jeunes enfants des personnels soignants mobilisés durant la crise.

Grâce à cet élan collectif et à la chaîne de solidarité mise en place avec ses partenaires, la Collectivité a pu venir en aide à de nombreuses familles.

L’occasion de remercier vivement les organismes et associations partenaires : La Croix-Rouge, le Manteau de Saint-Martin, les Conseils de quartier et les associations qui ont aidé à identifier les personnes en difficulté, mais aussi les élus et les agents de la Collectivité et de la CTOS qui se sont fortement mobilisés pour faire vivre ces dispositifs sociaux.

« Le Pacte de Solidarité a pris fin, mais il n’est pas question d’abandonner ces familles à leur sort », souligne Daniel Gibbs.

La Collectivité va poursuivre le suivi social des personnes en grande difficulté repérées pendant la crise du COVID19, et un accompagnement pourra leur être proposé dans la continuité des dispositifs en vigueur.

blank

Article sponsorisé par:

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT