Ordures ménagères, VHU, tri : la nouvelle politique de gestion des déchets de la COM

0

Que pouvons-nous faire de plus pour que l’île paraisse plus propre ? Le président de la collectivité et la conseillère territoriale en charge de l’environnement se posent cette question. Sans avoir de réponse.

«Saint-Martin est l’un des rares territoires en France où les ordures ménagères sont ramassées sept jours sur sept ! En Guadeloupe, elles le sont deux ou trois fois par semaine selon les communes. Les encombrants sont ramassés désormais sept jours sur sept également ! Auparavant c’était trois fois par semaine», détaille Daniel Gibbs. «Que pouvons-nous faire de plus ?», demande-t-il en invitant la population à respecter les consignes. «On doit sortir nos poubelles à 18 heures, pas avant. Et elles sont ramassés à partir de 23 heures», précise-t-il.

«Le marché d’enlèvement des véhicules hors d’usage (VHU) a redémarré au mois de mai et depuis un mois, nous avons déjà collecté 130 épaves de véhicules», ajoute-t-il. Et pourtant il y en a encore des dizaines abandonnées le long des routes. «Les VHU sont un véritable fléau, il faut vraiment que les gens prennent conscience des dégâts que ces épaves causent à l’environnement.

L’image de notre île touristique et la santé publique, car ce sont des gites larvaires pour les moustiques, en sont fortement impactées. Les pouvoirs publics ramassent ces VHU mais il est urgent qu’il y ait une véritable prise de conscience et que chaque citoyen fasse là aussi sa part», veut faire admettre Daniel Gibbs. Et d’insister : «chacun doit faire preuve de civisme.» (suite et fin dans notre édition de demain).

blank

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT