Ne pas prendre l’audience pénale pour La Française des Jeux

0

Deux voisines originaires d’Haïti, accusées de violences réciproques ainsi que le fils de l’une d’elles, ont comparu devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin.

Les faits remontent à janvier 2015. Madame C., 61 ans, explique qu’elle sort ses poubelles dans la cour de l’immeuble lorsque sa jeune voisine, 29 ans, arrive et la roue de coups avec un bâton. S’estimant « handicapée » et ne pouvant plus lever le bras droit depuis, elle demande alors 50 000 euros de dommages et intérêts. «Il ne faut tout de même pas prendre l’audience pénale pour La Française des Jeux», a commenté le parquet qui a «de forts doutes» quant aux faits survenus dans la cour que la voisine a niés.

Par contre, il est avéré que trois jours plus tard Madame C. et son fils sont allés chez la voisine et ce dernier a défoncé sa porte. «C’était pour défendre ma mère. Après la bagarre dans la cour, elle était vraiment mal. C’est ma mère, je ferai tout pour elle», a expliqué le fils.

Le tribunal a finalement relaxé la voisine des faits de violences mais a condamné la mère et le fils à des peines de deux et un mois de prison avec sursis. (plus de détails sur www.soualigapost.com)

 1,408 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT