NAUTISME : Ouverture d’une piscine à Sandy-Ground prévue dans un an

0

Le projet est porté par le centre nautique de Saint-Martin et soutenu par la DRAJES, la Préfecture et la Collectivité.

Permettre aux enfants d’apprendre à nager, telle est l’ambition depuis plusieurs années de Bülent Gülay, président du centre nautique de Saint-Martin. Ambition d’autant plus légitime que près de 80 % des enfants ne maîtrisent pas «le savoir nager» localement. La principale raison étant l’absence d’équipement.

Ce manque, Marc Fabre de la Drajes* à Marigot, l’a également constaté dès son arrivée sur l’île il y a quatre ans. Alors, lorsque les deux hommes se sont rencontrés, ils ont joint leur volonté et travaillé ensemble sur un projet de bassin hors sol d’apprentissage de la natation, long de 30 mètres et large de 12 mètres.

Dans un premier temps, Bülent Gülay et Marc Fabre ont cherché un terrain pour implanter le bassin. «Après de nombreuses recherches, un terrain à Sandy Ground nous a semblé être l’emplacement idéal», expliquent les deux hommes. Précisément la parcelle inoccupée près de la résidence Anse des Sables. «C’est un terrain privé situé dans un quartier prioritaire, proche de nombreuses écoles avec un accès direct à la mer», soulignent les deux hommes.

Dans un second temps, Bülent Gülay et Marc Fabre se sont employés à satisfaire une autre contrainte, d’ordre urbanistique celle-ci. «Nous sommes en zone rouge du PPRN et nous n’avons pas le droit de construire. Alors nous avons opté pour une structure entièrement amovible et démontable. C’est un projet innovant et unique dans la Caraïbe», précise Bülent Gülay. 

Le pourtour du bassin sera matérialisé par des cuves de récupération d’eau qui seront recouvertes d’un revêtement épais et étanche. «Nous aurons 90 cuves. Remplies, elles pèseront une tonne chacune. Et, en cas de cyclone, nous pourrons vider les cuves et les enlever. Démonter le bassin prendra deux jours », décrit le président du centre nautique. Autour du bassin sera posé un deck en bois afin «de permettre aux maîtres-nageurs d’exercer dans des conditions optimales».

Le bassin sera rempli d’eau de mer sur une hauteur de 1 mètre 10. «Nous pourrons réduire le niveau à 60 cm pour pratiquer d’autres activités nautiques comme le paddle ou le kayak. Nous allons aussi installer un système qui crée une vague, cela permettra aux jeunes de s’initier au surf notamment», ajoute Bülent Gülay.

Ce projet aura pour vocation première d’accueillir les élèves des établissements scolaires ; la natation sera intégrée au programme scolaire. La seconde vocation sera d’ouvrir le bassin au grand public hors temps scolaire. Aussi toute personne souhaitant nager ou s’entraîner pourra-t-elle y aller. Le club nautique envisage en outre de mettre en place des conventions avec des associations pour leur laisser un accès privilégié. Pourront aussi venir des personnes âgées ou autres dans le cadre de programme de bien être en milieu aquatique. «Le club sera affiliée à la fédération française de natation ce qui permettra de participer au dispositif Pass’Sports et de proposer des adhésions aux jeunes à des tarifs préférentiels», ajoute son président.

Récemment lors d’une visite sur site, Bülent Gülay et Marc Fabre ont présenté le projet au préfet Vincent Berton et au président Louis Mussington qui ont exprimé leur volonté à voir ce projet se concrétiser et ont assuré le centre nautique de leur soutien.

Le projet (investissement et fonctionnement) sera financé par des fonds publics (étatiques et européens), la COM devrait elle aussi contribuer au fonctionnement. Il générera trois emplois directs de maître-nageur dès l’ouverture du bassin «et une montée en puissance les années précédentes en fonction de la fréquentation ».

Le chantier doit commencer début 2023 et durer environ six mois.

* Délégation régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES).

 1,486 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Soualiga Post : http://www.soualigapost.com/fr

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT