NATURE : Une mission ornithologique en cours à Saint-Martin !

0

Depuis le 2 novembre 2022, la Ligue pour la Protections des Oiseaux (LPO) a fait appel à un expert ornithologue afin de contribuer à la réalisation de certaines actions du projet Life BIODIV’OM. Pendant plus de 3 mois, Vincent Lemoine effectuera un état des lieux de l’avifaune de l’île, identifiera les zones prioritaires pour la conservation des oiseaux à Saint-Martin et participera à l’alimentation et la promotion du nouveau portail de sciences naturalistes : Faune-Antilles.

 

Les Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux

Les ZICO sont l’équivalent français des IBA (Important Bird Areas). Ce sont des sites qui sont identifiés comme importants pour certaines espèces d’oiseaux car utilisés comme aire de reproduction, d’hivernage, d’alimentation ou de migration. La désignation de ces sites en ZICO ne représente pas directement un statut juridique de protection mais reste un argument essentiel pour en obtenir un par la suite.

Pour pouvoir être identifié comme un site ZICO, plusieurs critères sont nécessaires tels que la nécessité pour le site d’accueillir un nombre significatif d’individus d’une espèce menacée ou portant un intérêt mondial ou encore le fait d’accueillir des espèces à répartition restreinte qui bénéficie de ce site pour une des phases de leur cycle de vie.

Pour pouvoir mener à bien l’identification de certains sites en ZICO, il est ainsi nécessaire de réaliser un inventaire ornithologique actualisé ainsi qu’une estimation des populations des espèces d’oiseaux observées sur le territoire. C’est dans ce cadre que la LPO France, en collaboration avec la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin  a fait appel à un expert ornithologique afin de réaliser une mission de 3 mois sur l’île permettant de répondre à ces besoins.

 

Des enjeux importants

Cette mission présente divers objectifs :

1. Faire l’état des lieux des connaissances sur l’avifaune de Saint-Martin

Pour cela, notre expert réalisera une liste actualisée des oiseaux de Saint-Martin et du Banc d’Anguilla. Il utilisera notamment les données existantes (eBird, iNaturalist…), consultera les ornithologues locaux et les structures environnementales de l’île, effectuera des recherches bibliographiques et réalisera ses propres observations sur le terrain. Il tentera également d’évaluer l’abondance des espèces présentes.

2. Centraliser les données et alimenter le portail Faune-Antilles

Le portail Faune-Antilles est un nouveau portail de sciences naturalistes participatives qui regroupe les données de faune transmises par tous les publics, du simple citoyen au naturaliste averti en passant par les gestionnaires d’espaces protégés, sur différentes îles des Antilles françaises telles que Martinique, Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Un des objectifs de la mission est donc d’alimenter cette base grâce aux observations réalisées sur le terrain mais également d’inciter les acteurs locaux à saisir leurs données pour l’enrichir.

3. Évaluer le statut de conservation des espèces d’oiseaux de Saint-Martin

L’expert aura pour objectif d’identifier les différents enjeux et menaces qui pèsent sur l’avifaune de Saint-Martin et de réaliser des fiches par espèce prioritaire en fonction de la situation de chacune au niveau local, régional et mondial.

4. Identifier les sites prioritaires pour l’avifaune à Saint-Martin

L’objectif final de cette mission sera l’identification de certaines zones importantes pour la conservation des oiseaux. Cela passera par l’identification de certaines espèces déterminantes, l’identification des sites prioritaires et l’évaluation des enjeux et menaces potentielles pour chacun des sites identifiés.

 2,739 vues totales,  12 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :