Mise en place d’un réseau d’aide aux victimes de violences

0
blank

Les différents acteurs locaux concernés essaient de mettre en place un réseau d’aide aux victimes afin de coordonner leurs actions. Depuis le mois de décembre, Hélène Bordas, la juriste de l’association Trait d’Union, assure une permanence tous les lundis après-midi à la PASS (Permanence Aux Soins de Santé), en soutien au médecin Pascale Famy et à l’assistante sociale. Son rôle est d’accompagner les victimes dans leurs démarches en les incitant notamment à porter plainte à la gendarmerie. Le CHRS Le Manteau est également un maillon important de ce réseau en création. Hélène Bordas y effectue des permanences tous les mercredis matins entre 8h30 et 12h30 depuis le mois d’octobre. Une permanence juridique pour les victimes de violences devrait bientôt voir le jour au sein de la gendarmerie. Le bureau d’aide aux victimes se situera dans la nouvelle chambre détachée du tribunal. D’ici là, les victimes peuvent prendre rendez-vous par téléphone, ou se rendre au siège de l’association Trait d’Union à Grand-Case.

Plus de détails sur www.soualigapost.com

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT