Micro-trottoir : Spécial Marché de Marigot

0

S’il fut autrefois un passage incontournable à Saint Martin, le marché de Marigot a désormais perdu de sa superbe. Il ne faudrait pourtant pas grand-chose pour qu’il la retrouve. Rencontre avec certaines de ses incroyables femmes qui, malgré les obstacles et les adversités en ce début de saison touristique, travaillent ardemment à rendre au marché sa magie d’antan.

Ça avait pourtant bien repris et la tendance s’est violemment inversée depuis les blocages et les échauffourées de ces derniers temps, on ne fait plus rien ou presque en termes de chiffres. Avec six bateaux dans le port début décembre, on avait bien travaillé sur le marché. Aujourd’hui, c’est à peine si on fait une vente alors qu’il y a trois bateaux de croisière. En ce moment, il est dit aux croisiéristes de ne pas venir du côté français parce que c’est dangereux, alors que pas du tout ! En ce qui concerne la structure, la Collectivité a prévu de commencer les travaux d’aménagement d’un marché couvert dans 4 ou 5 ans mais nous, on a besoin d’amélioration maintenant. Quand tu regardes autour de toi, ça ne donne pas envie, les trottoirs défoncés et les marches cassées, les bâches en pagaille, c’est déplorable, alors que le marché, c’est joyeux, coloré !   Hortense

 

 

 

 

C’est dur mais je veux continuer d’y croire, que ça va décoller. C’est une si belle île, ça fait 28 ans que je suis sur ce marché et je ne vais pas mentir, je suis énervée parce que j’ai l’impression que nous sommes la dernière roue de la charrue, j’en arrive à croire qu’il y aurait des velléités à nous nuire, c’est d’une tristesse. Le marché de Marigot, c’était un de plus beaux marchés des Caraïbes, et à l’heure actuelle, on se fait de la peine mutuellement, à se féliciter d’avoir pu faire une vente de 20 dollars sur la matinée. La Collectivité passe complètement à côté du potentiel du marché en oubliant que Saint Martin est une île touristique. Personne ne s’occupe par exemple de mettre à disposition un parking pour les bus de touristes afin qu’ils puissent se garer. Les gens aiment le marché mais il faudrait des bases et ça ne me semble pas possible avec le pouvoir en place actuellement, tout le monde veut mettre son grain de sel et au final, personne ne se bat pour nous.   Nicole

 

 

 

 

 

C’est un peu moyen à dire vrai, ça recommence à monter un petit peu, alors qu’on a eu de bonnes journées au début du mois de décembre. Et puis il y a eu tous les soucis à Sandy Ground, l’affluence sur le marché est tombée d’un coup et n’est pas remontée depuis alors que c’est fini. En ce moment, c’est très calme. Je pense que c’est dû au fait qu’il y a toujours la peur de venir à cause des manifestations et des blocages qui ont eu lieu dernièrement, le mauvais message circule toujours. Donc pour l’instant et surtout cette semaine, c’est vraiment difficile. Mais je garde espoir que la situation s’améliore,  il faut garder espoir, toujours !   Maria

 

 

 

 

Ça avait bien commencé, et les blocages ont coupé net. Les rumeurs aussi. Quand on part du principe que les bateaux sont remplis à 60% et qu’il n’y a que deux bus qui viennent à Marigot, il y a lieu de se poser des questions. Il faudrait une bonne pub sur les bateaux et dans les bus, les tours opérateurs sont mal informés ou choisissent de dire aux croisiéristes de ne pas venir. Alors que les touristes qu’on rencontre sont contents, malgré le manque de structure, comme les toilettes par exemple, on a fait une pétition pour que la Collectivité les rouvrent, et rien. On perd des clients, incontestablement. Idem pour le parking, il est rempli de voitures alors qu’il devrait y avoir des barrières pour accueillir les bus, comme avant,  que les touristes se sont attendus et les bienvenus. Ca fait 27 ans que je suis là et j’y crois dur comme fer en ce marché mais que la Collectivité y mette du sien, par pitié. Car on se sent oubliées.   Nanou

Le marché de Marigot est désormais ouvert tous les jours de 9h à 13h, dans la sincère bonne humeur… et en toute sécurité ! _Vx

 3,485 vues totales,  9 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


About author

No comments