MICRO-TROTTOIR : Spécial euro/dollar

0

« Le mardi 12 juillet 2022,  est tombé à la même valeur que le dollar américain. Un seuil qui n’avait pas été atteint depuis l’année de la mise en circulation de la monnaie européenne il y a 20 ans. Depuis, les deux devises flirtent toujours autour de l’égalité. En tant que consommateur sur un territoire où les deux monnaies sont utilisées, avez-vous constaté un changement dans votre quotidien ? »

« Pas vraiment, si votre question concerne l’utilisation de l’un ou de l’autre, j’ai toujours utilisé plus de dollars que d’euros pour payer en liquide. Je travaille dans l’hôtellerie et j’ai beaucoup de clients américains, ils laissent des pourboires en cash et donc, en dollars. Je ne sais pas si la chute de l’euro est responsable de l’augmentation des prix des produits de consommation mais ça, par contre, on a tous remarqué la différence. Le coût de la vie est devenu très cher. Fut un temps où on allait côté hollandais pour faire certaines courses et économiser un peu, puis ça a été l’inverse. Maintenant, ça revient au même, tout est cher, alors payer dans une monnaie ou une autre, il n’y a pas de différence pour moi. »   Camilla

« Oh que oui, et pas parce que les prix ont flambé mais parce que dans de nombreux établissements côté français, ils font encore la conversion quand l’euro valait 1,3 ou 1,4$, ce qui est scandaleux et illégal. La vie est chère, tout le monde est victime de l’inflation et ne pas respecter le taux de change actuel, alors que ça fait un moment maintenant que l’euro et le dollar sont plus ou moins à égalité, c’est inacceptable. Il y en a heureusement moins qu’en juillet et en août mais j’évite de fréquenter les magasins qui ne font pas 1$ = 1€. »   Peter

 

« Étant mariée à une américaine, je peux vous dire qu’eux, ils l’ont bien senti le changement ! Les américains se sont ruer en métropole quand l’euro avait la même valeur que le dollar pour acheter des produits de luxe principalement, pour faire de bonnes affaires. Ici, j’ai souvent des réflexions de membres de ma famille ou d’amis américains qui me disent trouver les prix bas, forcément. Pour nous, c’est différent, c’est plutôt l’effet inverse quand on compare les prix des produits en supermarché côté français par exemple, même si côté hollandais, j’ai aussi remarqué la hausse de certains autres produits, tout est lié. Au quotidien, j’utilise dorénavant les deux devises, comme si c’était la même. »   Charlotte

« Non, parce que j’ai toujours plutôt utilisé des euros que des dollars. Quand je veux faire un achat côté hollandais, je paie par carte. J’habite à Marigot, je travaille côté français alors j’utilise des euros. Si je bossais encore dans la restauration, j’aurais probablement plus de dollars en liquide mais ça n’est plus le cas, donc je ne vois pas trop de différences. Ma mère, par contre, utilise plus de dollars en liquide et elle a remarqué qu’il y avait encore quelques magasins d’alimentation côté français qui continuent de faire la conversion d’avant. Il devrait y avoir plus de contrôle pour ça. »    Patrice

 2,153 vues totales,  22 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


About author

No comments