Message de la 1ère vice-présidente sur la célébration du 372ème anniversaire du traité de Concordia Chers concitoyens,

0
blank

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots ».

C‘est sur cette célèbre citation de Martin Luther King que je souhaiterais célébrer avec vous les 372 ans du Traité de coopération qui lie le nord et le sud de l’île, notre Traité de Concordia.

C’est une date d’une grande importance historique pour notre île Saint-Martin, une date qui symbolise le partage, l’harmonie, la libre circulation des biens et des personnes entre les deux parties de l’île.

Alors que le monde affronte l’un de ses plus grands défis – car celui-ci est à l’échelle planétaire – nul n’est épargné.

C’est bien ce défi d’aujourd’hui qui doit nous rappeler l’origine de notre histoire commune. Cette histoire qui nous lie, qui nous définit en tant qu’individus.

En ce jour de commémoration, il est important de remettre au centre de nos décisions cette obligation partagée de vivre ensemble et surtout de penser à l’autre à tout moment.

Comment faire pour que la coopération soit au cœur des décisions qui nous concernent tous, et pas simplement évoquée lorsque nous traversons une crise comme aujourd’hui ?

Il est essentiel à mon sens que nous fassions de cette coopération une priorité politique et un véritable instrument de gouvernance.

Que ce soit au travers du United Congress French and Dutch ou d’un Parlement commun, il est primordial, à l’heure où les deux parties de l’île ont acquis une certaine autonomie, que la prochaine étape se concrétise par la création d’une gouvernance conjointe permettant d’asseoir nos spécificités communes.

En cette période de restriction et de confinement, continuons à partager avec nos proches notre vie quotidienne, profitons de ces moments de confinement pour faire ce que l’on a parfois oublié de faire depuis bien longtemps : parler, rire, écouter, conseiller, partager… vivre ensemble tout simplement.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT