Max Rippon : « Saint-Martin est une patrie intime »

0

Dans le cadre de la quinzième édition du salon du livre de Saint-Martin, Max Rippon, poète de Marie-Galante, est allé à la rencontre des élèves du lycée professionnel jeudi 1er juin. Il a présenté Regards, son dernier ouvrage publié en 2013, aux élèves de 1ere gestion administration qui ont étudié ses poèmes ainsi qu’à une classe ULIS et des élèves de première et terminale électrotechnique. «Il me paraissait important d’être là avec eux parce que Saint-Martin est une terre que j’ai en grande affection. Une patrie intime on pourrait dire puisque je fréquente Saint-Martin depuis des dizaines d’années. Je suis l’un des pères fondateurs du salon, ce Book Fair, que j’accompagne depuis quinze ans régulièrement. » a-t-il confié. Le poète prépare par ailleurs un livre de « racontages » qui parle notamment de sa rencontre avec des Saint-Martinois au lycée Carnot. Accédez à l’intégralité de l’interview sur www.soualigapost.com

 6,767 vues totales

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :