Maladies vectorielles : les grands moyens déployés à Saba

0
blank

Près de 15 millions de moustiques génétiquement modifiés seront lâchés à Saba durant douze mois, afin de lutter contre les maladies vectorielles telles que le chikungunya. L’autorisation a été donnée par l’Institut national néerlandais de la santé publique et de l’environnement. Ces moustiques génétiquement modifiés ont déjà été utilisés dans certaines régions du monde. C’est une nouvelle avancée majeure à l’heure où la dengue aux Antilles recommence à faire parler d’elle. Des cas biologiquement confirmés ont en effet été signalés depuis mars dernier dans la Caraïbe «traduisant une circulation autochtone de la dengue dans la zone», d’après le dernier point «Arboviroses, spécial dengue» de Santé publique France.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

blank

Journée de sensibilisation au handicap

Une manifestation pacifique  a été organisée hier dans les rues de Marigot pour sensibiliser les citoyens à une meilleure compréhension du handicap et des moyens ...
English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT