LOISIRS : Le Longe-Côte, un sport complet aux multiples bienfaits

0

Fendant la mer et marchant en file indienne avec de l’eau jusqu’à la taille, les adeptes du longe-côte attirent les regards curieux sur les plages de Saint-Martin.

Cette discipline de marche aquatique avec ustensiles fut inventée par Thomas Wallyn en 2006 dans le nord de la France. Cet entraineur de club d’aviron à Dunkerque a imaginé le longe-côte comme complément d’entraînement pour les rameurs en trouvant une méthode de musculation douce qui puisse rééquilibrer les muscles des sportifs. Muni d’une pagaie double qui faisait office de balancier, Thomas a testé et affiné sa technique en fonction des courants jusqu’au 15 septembre 2006 où le longe -ôte est officiellement né. Le principe du longe-côte consiste donc à marcher en mer en ayant de l’eau jusqu’au diaphragme, légèrement penché en avant, aidé d’une pagaie comme élément moteur et d’appui. Depuis, cette marche aquatique a évolué, proposant par exemple plusieurs ustensiles positionnés aux mains pour faciliter l’enchaînement du mouvement des jambes en complète immersion comme les plaquettes, les pagaies adaptées ou les longe-up.

La pratique a reçu un engouement très fort au fil des années, les témoignages se sont multipliés sur les bienfaits tant physiques que psychologiques pour celles et ceux qui s’adonnent à une pratique régulière du longe-côte. Outre le sentiment général de légèreté, le longe-côte offre un travail musculaire intense mais sans agressivité grâce au milieu aquatique qui efface les contraintes articulaires, un renforcement musculaire complet que ce soit les jambes, les fessiers, les abdominaux, les muscles du buste, les bras et les épaules. La pratique est également bénéfique pour la circulation artérielle et veineuse, en effet, la pression de l’eau tout autour du corps permet une meilleure oxygénation des muscles. L’équilibre étant quelque peu perturbé par les vagues et les courants, le longe-côte aide à mieux coordonner et stimuler l’activité cérébrale motrice et sensorielle. Cet environnement particulier a un réel impact sur le mental, le bruit de l’eau, l’effet de flottement, le paysage, tout est réuni pour prendre une dose d’anti-stress naturel. Surtout quand c’est sur une des plages idylliques d’ici…

Le longe-côte est arrivé à Saint-Martin en 2020 avec l’Association JLCA (Je Longe la Côte aux Antilles), elle-même affiliée à la Fédération Française de Randonnée (FFR) dont dépend la discipline. Sur notre territoire, plusieurs sites sont référencés auprès de la FFR concernant le longe-côte : Friar’s Bay, Grand-Case, Anse Marcel et Orient Bay (pour les confirmés). Les séances ont lieu chaque dimanche matin à 9h30 sur l’un de ces sites, en fonction de la météo et de la mer, pour une durée d’1h30 maximum. Échauffement en début de session et étirements après. Pour pratiquer le longe-côte, une paire de chaussures de marche aquatique est recommandée. L’association fournit les ustensiles. La séance de découverte (et de bien-être) n’attend plus que vous… _Vx

  Infos : Sarah – 06 90 56 74 75

 5,131 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :