Les vols à main armée ne restent pas impunis !

0

Le Procureur de la République de Basse-Terre et le commandant de la gendarmerie ont convié la presse ce mardi 20 septembre pour faire un point d‘actualité sur un sujet qui touche particulièrement Saint-Martin, à savoir les vols à main armée (VAMA).

Xavier Sicot, le Procureur de la République du parquet de Basse-Terre qui intègre dans sa juridiction les Îles du Nord, était accompagné du lieutenant-colonel Maxime Wintzer-Wehekind, commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Martin Saint-Barthélemy, du capitaine Mickaël Lecointre, commandant de détachement Section de Recherches à Saint-Martin, et de Christelle Bellet, vice-procureure au parquet de Saint-Martin. Conscient du manque de suivi des dossiers relatifs aux nombreux braquages à main armée (BAMA) ayant eu lieu récemment sur le territoire et traités par le parquet de Basse-Terre, Monsieur le Procureur Xavier Sicot avait pour volonté d’informer la presse et la population de l’avancée desdits dossiers. Le phénomène de VAMA/BAMA a certes connu une augmentation exponentielle depuis mai dernier mais les services d’enquête et l’autorité judiciaire ont travaillé d’arrache-pied pour sa diminution. 33 braquages avec arme ont été répertoriés au 14 septembre dernier, ce qui a créé et crée encore un fort sentiment d’insécurité à Saint-Martin. La gendarmerie a mis en place énormément de moyens pour que ces faits ne restent pas impunis et les résultats sont satisfaisants : sur ces 33 braquages, 12 individus ont été interpellés dont 10 ont été placés en détention. Un mineur fut inquiété, jeune qui a été éloigné de l’île de Saint-Martin et placé sous contrôle judiciaire avec obligation de respecter un placement en centre éducatif fermé. En résumé, 14 faits ont été résolus sur les 33 VAMA enregistrés sur la période de mai à fin août 2022. Monsieur le Procureur déclare fermement : « Que les gens qui sont capables de commettre ces faits-là, comprennent qu’à un moment donné, il va falloir régler des comptes avec la justice et l’autorité judiciaire parce que manifestement, il y a de grandes chances qu’ils soient découverts et mis à la seule place qui nous apparait nécessaire, la détention. » Si la population et les organes de presse peuvent parfois avoir l’impression que les affaires de VAMA n’avancent pas vu que la plupart des dossiers vont à Basse-Terre et que les informations ne sont pas toujours relayées, Xavier Sicot assure le contraire et s’engage à améliorer la communication entre tous les acteurs. 

Zéro vol à main armée depuis fin août 2022

Septembre 2022 a d’ores et déjà connu une grande accalmie de VAMA qui résulte des incarcérations, l’espère Xavier Sicot. Le lieutenant-colonel Maxime Wintzer-Wehekind est revenu sur le travail de la gendarmerie lors de l’entretien avec la presse. Lors de l’envolée des VAMA durant l’été, la gendarmerie a réarticulé son dispositif sur le terrain. Dès le 12 août 2022, de nouvelles orientations et consignes opérationnelles étaient données pour couvrir plus en profondeur le terrain, avec 30 gendarmes déployés chaque soir en tenue officielle ou civile. Cela a amené, le 22 août, à une interpellation en flagrant délit d’un auteur de vol à main armée. Le suivi des victimes reste une priorité pour le commandant de la gendarmerie, l’action continue après les faits avec des conseils pour améliorer la protection et la sécurisation des commerçants (par la pose de caméras de vidéo-surveillance). La section de recherches comptait quant à elle une dizaine d’enquêteurs à plein temps pour le travail de recoupement et d’enquête sur les VAMA, problématique prise très au sérieux. 

Monsieur le Procureur intime la population à ne pas intervenir si elle est victime ou témoin d’un vol à main armée, les armes à feu utilisées ne sont pas factices et leur vie est donc en jeu (suite et fin dans notre édition de demain)._Vx

 1,771 vues totales,  12 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT