Les victimes sont assistées lors d’un procès par Trait d’Union

0
blank

Lors d’un procès à Saint-Martin, les personnes mises en cause peuvent être accompagnées d’un avocat pour se défendre. Tout comme les victimes. Mais d’une manière générale, à Saint-Martin, ces dernières se retrouvent seules à la barre. Or, elles possèdent des droits qu’elles peuvent faire valoir. C’est pourquoi, afin de les aider, Jean-Marie Thévenet a créé l’association Trait d’Union.

Jusqu’alors les victimes étaient informées de l’existence de Trait d’Union par les gendarmes lors de leur audition. Mais en raison d’un manque de moyens, l’association était limitée dans ses actions.

Le renfort de personnel de France Victimes après Irma a permis la présence systématique d’un membre de l’association auprès des victimes lors des audiences correctionnelles.

Le rôle de Trait d’Union n’est pas celui d’un avocat mais d’expliquer aux victimes le déroulé du procès, le fonctionnement de la justice, leur dire qu’elles peuvent se constituer partie civile et demander des dommages et intérêts pour réparer le préjudice qu’elles ont subi. Autant de droits que la plupart ignore. Trait d’Union vient en outre de recruter un juriste et un psychologue pour monter en puissance dans ses actions. (Source : www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT