Les paquebots, manne économique mais à quel prix pour l’environnement et la santé

0
blank

Les retombées économiques pour l’île toute entière du tourisme de croisière sont très importantes. Mais d’un point de vue environnemental, quel est l’impact ? France Nature Environnement et l’ONG allemande NABU se sont penchée sur la question à Marseille, port qui accueille de nombreux navires de croisière.

Il y a deux ans, elles ont mesuré les concentrations de particules fines et ultra-fines (PUF) dans l’air lorsque Harmony of the Seas, le plus gros paquebot à l’époque était en escale. «Les résultats sont particulièrement alarmants. En effet, plus on s’approche des navires, plus la pollution en PUF augmente. Nous avons ainsi réalisé un circuit dans la ville de Marseille et observé une pollution jusqu’à 20 fois supérieure près de l’Harmony of the Seas», rapportent-elles.

France Nature Environnement et NABU ont indiqué que Harmony of the Seas «consommerait, avec ses 16 cheminées, près de 150 tonnes de carburant». «Il émettrait 450 kg de particules fines par jour soit plus que les émissions de plusieurs grandes villes cumulées», ont-elles estimé.

Harmony of the Seas comme beaucoup d’autres gros paquebots croisent en hiver dans la Caraïbe et font escale à Philipsburg. (Photo d’illustration. Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT