Les élus appellent les manifestants au calme et à l’échange avec l’État

0

Dans un message publié sur la page Facebook de la collectivité, les élus, «le président et les conseillers territoriaux appellent au calme et à la communication».

«Ces manifestations sont principalement le résultat du mécontentement d’une grande partie de la population de l’île, inquiète et rejetant le passage du PPRN anticipé par arrêté de la préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin le 6 août 2019», rappellent-ils tout en comprenant la motivation des manifestants.

«Cette application s’est faite en dépit du rejet unanime, opposition incluse, de la version du PPRN anticipée présentée le 18 juillet dernier en Conseil territorial », martèlent-ils, «alors que nous avons à maintes reprises demandé une réelle concertation et plus de temps, les services locaux de l’État n’ont pas souhaité entendre nos alertes répétées».

«Nous sommes pour sécuriser nos habitants, pas pour leur interdire de vivre là où ils ont toujours vécu», disent les élus.

Des conseillers territoriaux se sont rendus hier sur certains barrages et «ont souhaité recevoir en fin de journée la préfète afin de connaître la stratégie de l’État face à la situation actuelle».

Cet échange s’est fait par téléphone. Le président a demandé à la préfète «de préférer la concertation plutôt que la force pour résoudre cette crise».

Les élus appellent les manifestants au calme et à l’échange avec l’État.

Vendredi, dans la matinée, la Préfète des Iles du Nord, Sylvie Feucher et le président de la Collectivité, Daniel Gibbs sont allés à la rencontre des manifestants dans différents quartiers de l’île. Avec quelle issue à la clé ?_AF

 1,731 vues totales,  13 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT